FERRAT PAR CHRISTINE SEVRES

 

 

A tous ceux qui, lors du décès de Jean, ont évoqué la mémoire de Christine, je conseille la lecture de l'excellent ouvrage de Gilles Schlesser

Le Cabaret "Rive gauche"

(éditions L'archipel)

*

*

Les vinyls de Christine Sèvres :

45 t Polydor 27002: les nomades, la fête aux copains

 

45 t Polydor 27074 : 400 enfants noirs.

33 t CBS 63337 : salut Che, robert le diable, tu es venu, cuba si.

 

33 t CBS 63935: la délaissée (ne t'en vas pas).

33t Temey 598016: robert le diable, tu es venu, cuba si.

 

Ce disque avait été précédé par celui-ci, voir l'article paru à ce sujet dans le n°6 de

"je chante"

retouche-1.jpg

retouche-2.jpg

 

cs-hc-2.jpg

cs-hc-3.jpg

-

45 t Cbs 3501 : cuba si

CUBA SI C SEVRES

45 t Cbs 3483 : tu es venu

 christine sevres

Les CD et téléchargements

de Christine Sèvres :

Temey 74453: robert le diable, tu es venu, la fête aux copains, cuba si.

 

srd 3383: robert le diable, la délaissée.

srd 3352: robert le diable

quartier latin

srd 3444 : la fête aux copains

chansons de la rue

téléchargement itunes : la marche prénuptiale

-

téléchargement Itunes

la marche prénuptiale

+

2 autres titres non signés Ferrat

l'auréole, le clown

il s'agit sous l'égide de la BNF du disque très rare

"paris rive gauche"

Prg

-

 

temey : réédition 2011 du catalogue cbs

sevres-2011-1.jpg

sevres-2011-2.jpg

 

Sans oublier bien entendu le duo mythique de Christine et de Jean Ferrat :

La matinée

Documents

Extrait du programme de Bobino : Février 1969

Photo intérieure de la pochette du disque de Jean Ferrat 

Maria (décembre 1966)

 

 

 

La vie ouvrière : 1964

 

(collection Alain Pérée) 

Disque dédicacé :

Hommage décembre 2011

fete.jpg

20eme001.jpg

20eme002.jpg

 Livre-disque :

oscar015.jpg

Promo 2 titres CBS

promo.jpg

Commentaires (284)

1. bth48 (site web) 18/08/2017

Merci Umberto pour ce témoignage !

2. umberto gatti 11/08/2017

imaginez un homme qui a 65 ans fait la rencontre culturelle (apres Ferré, Brel, Brassens, Trenet Becaud et d'autres) avec Jean Ferrat. C'est moi. Un " poete chansonnier italien" qui a de l interet artistique pour la chanson francaise et quelque talent interpretatif mais qui ne le connissait pas. Imaginez aussi, de cet homme, la totale disconnaissance des evenements biographiques de cet artiste "d'Antreaigues" mais qui, dans ce villge est arrivé comme un pelerin en 2017 a Paques en voyageant d 'italie. Or, n'imaginez plus et soyez sur que ma remarque est veritable: la chose qui a Entraigues m'a touché le plus profondement c'est la tombe de Crhistine. Je savais seulement que cette dame a ete la premiere epouse de Jean mais sa tombre m a dit interieurement quelque chose de tres profond. Apres, depuis ma rentrée en Italie le gossip et les commentaires sont un peu penetrés dans ma tete tant il sont si facile aujopurdhui mais je desire affirmer que Chisrine m'a touché et emu, mais tres profondement comme si elle me voulait dire quelque chose. La Maison Ferrat m a donnés des informations et des emotions, la tombe de Christine m'a donné des emotions encore plus profondes. Ah les biographies et les rencontres...quel mistere!

3. brigitte07 05/04/2017

Voilà le mystère est levé ! A la question, posée sur cette page, "Pourquoi Jean Ferrat n'est il pas enterré avec son épouse Christine ? " : la réponse est simple; bien qu'ils n'aient jamais divorcés Christine et Jean étaient séparés. Dès 1972 il entame une relation extra-conjugale avec Colette Laffont . A un moment donné Christine lui demande de choisir entre sa maitresse et elle et il choisit Colette. Ces propos et ceux de Véronique Estel qui confirme que Jean Ferrat était tombé amoureux de Colette sont tirés du documentaire de Laurent Delahousse diffusé sur France 2 en début 2017. Véronique Estel explique qu'a ce moment donné de rupture , sa mère s'est littéralement laissée couler car elle avait perdu à jamais l'homme de sa vie. Cette émission m'a rendu extrêmement triste . J'espère que ceux qui ont vu cette émission auront encore plus envie de fleurir la tombe de Christine Sèvres. Personnellement je le ferais si je me rend un jour à Antraigues.

4. Dominique 24/08/2015

Ah quel beau disque que celui de Christine Sèvre, nous ne connaissions pas ses chansons mis à part la matinée avec Jean Ferrat alors que nous avons de très nombreux disques de Jean Ferrat. Excellente idée que
d'avoir réédité les chansons de Christine Sèvres. Depuis ce disque passe plusieurs fois par jour. Il fait partie de notre sélection de Ferrat, Brel, Brassens, Renaud, Isabelle Aubret.
Nous regrettons de ne pas avoir les textes de deux chansons trop difficiles à écrire convenablement; (Salut ché N2; Trois cigarettes N8.) Si une personne pouvait nous les procurer, ce serait un grand plaisir. Par avance merci.
A l'époque, Christine Sèvres a été la grande victime show-biz. Déjà, Jean Ferraf était constamment et injustement victime de la censure. Avec un couple de cette qualité, mieux faire aurait été difficile. Il est regrettable d'avoir détruit une chanteuse de cette classe, une voix inimitable et des textes toujours d'actualité. Pauvre Christine!
Nous apprécions beaucoup la Biographie de Christine Sèvres réalisée par sa fille Véronique Estel et Raoul Bellaïche.
Très intéressant livre que celui de Daniel Pantchenko sur Jean Ferrat (Je ne chante pas pour passer le temps.)

5. HAMON 31/07/2015

Janvier 2010 mort de ma mère..et en mars c'est Jean Ferrat qui s'en va...Deux "piliers" qui m'avaient construite...Mais à jamais vivants dans mon cœur.OMNIA VINCIT AMOR

6. Elise 10/06/2015

Pourquoi la fille de Christine ne fait pas entretenir la tombe de sa mère ?
Pourquoi Véronique ESTEL n'a même pas été citée dans l'Hommage à FERRAT de France 3 samedi soir, il la présentait bien pourtant comme sa fille (émission Drucker 1991...)
SVP Véronique réveillez vous, réagissez et ne laissez pas votre maman sombrer dans l'oubli, dans lequel on semble vouloir la relèguer ....

7. Elise 10/06/2015

Pourquoi la fille de Christine ne fait pas entretenir la tombe de sa mère ?
Pourquoi Véronique ESTEL n'a même pas été citée dans l'Hommage à FERRAT de France 3 samedi soir, il la présentait bien pourtant comme sa fille (émission Drucker 1991...)
SVP Véronique réveillez vous, réagissez et ne laissez pas votre maman sombrer dans l'oubli, dans lequel on semble vouloir la relèguer ....

8. Pierre-Côme 03/06/2015

Mais le plus désolant n'est-il pas de voir l'état de la tombe de Christine?
Je viens de repasser au cimetiere, je gardais le souvenir d'une tombe simplissisme, mais la cela dépasse l'entendement!
Deux petits arbreś pas de ceux que l'on plante religieusement, ceux qui s'imposent et envahissent tout ´ en l' occurrence la le tombeau de Christine.
J'ai failli nettoyer!!!
La prochaine fois sera-t-elle encore la?
La tombe non entretenue sera -t-elle relevée?
Pauvre Christine!
Une simple dalle de marbre ou de granit n'aurait pas demandé d'entretien et il me semble que Christine aurait gardé sa dignité

9. Brigitte07 27/05/2015

@ Savary : l'embellie n'est pas une chanson sur la fin d'un amour mais sur le bonheur d'avoir rencontré (en 1971/1972) Colette . Celà peut surprendre de voir Jean chanter à la télé (chez Michel Drucker )cette chanson pour sa maîtresse alors que son épouse Christine Sèvres est vivante et qu'il porte toujours son alliance. Jean Ferrat était un homme pudique et discret sur sa vie privée. Peut être que Colette a souffert d'être dans l'ombre de Christine mais de là à publier les lettres d'qmour qu'il lui a écrit et prétendre qu'elle a été son grand amour c'est insultant pour la mémoire de Christine .

10. lachaise michele 02/05/2015

j'ai redécouvert Jean Ferrat et ses magnifiques chansons grâce à l'hommage qui lui a été rendu au 5e anniversaire de sa mort......depuis je l'écoute en boucle ...je suis tour à tour émue , bouleversée par le talent de cet homme...merci monsieur Ferrat ...je vous avais vu sur scène à Belfort quand j'avais 20 ans en 1970...innoubliable souvenir...j'aimerais tant que la nouvelle génération puisse vous écouter....et vous aimer....cet été j'irai avec mon ami à ANTRAIGUES vous dire un petit bonjour....

11. line 14/04/2015

Pour ce qui est des chansons d'amour de Jean Ferrat , je me souviens, à chaque sortie de disque (car je suivais scrupuleusement sa carrière),qu' il déclarait qu'elles étaient en hommage à sa femme Christine. Qu'en est-il pour l'embellie? Il n'en a rien dit à l'époque. Une embellie est un "moment plus serein dans une période agitée" et cette chanson était le dernier titre du disque de 1980. Si l'on ajoute "le temps sur nous s'est refermé" , effectivement, on peut penser à une trêve dans la vie de Christine à cette date et à une fin de vie, car Christine était malade et allait mourir l'année suivante. Mais Colette a pu apparaître aussi comme une embellie dans la vie de Ferrat à cette époque...Si quelqu'un sait vraiment ce que Ferrat a dit là-dessus...
Depuis la mort de Jean Ferrat, je suis étonnée par le déballage médiatique de sa deuxième femme allant jusqu'à parler de leur vie sexuelle (etje ne suis pas une "vierge effarouchée"). Sous le couvert de faire vivre le souvenir de Jean Ferrat, elle ne parle que d'elle. Elle lui a sûrement apporté beaucoup, mais à trop vouloir occulter ce que Christine Sèvres a aussi apporté à Jean Ferrat, elle embrouille la situation. C'est sa vision des choses. De plus, ni Jean ni Christine ne sont là pour dire leur vérité. C'est un peu facile. Je ne pense pas que Jean Ferrat aurait apprécié que l'on "déballe" ainsi sa vie intime sur la place publique....Je ne pensais pas non plus qu'il était remarié à une telle femme.

12. savary 29/03/2015

Bonjour, je suis venu sur ce site par hasard cherchant des infos sur une de mes chansons préférés du grand jean : l'embellie . j'entends des affirmations de certains prétendant que cette chanson à été écrite pour colette ! hors le texte de cette chanson écrit du vivant de christine laisse penser qu'elle serait plutot écrite pour christine " le temps sur nous c'est refermé" évoque" une fin d'histoire et non un amour qui débute ! de plus Jacques sausac ami de Ferrat indique dans une vidéo que toutes les chansons d'amour de Jean ont étés écrite pour chrstine sauf une ! certains affirme que cette seule chanson à été faite pour colette ! hors pour qui alors Jean à écrit "parle moi de nous"? POUR COLETTE bien sur , là pas de doute ! qu'en pensez-vous ?

13. Brigitte07 09/03/2015

ctionedPas grand chose de nouveau dans ce livre mais le déballage intime continue sur Paris Match. Colette nous apprend qu'elle et Jean ont longtemps vécu une relation physique intense ! On dirait un réglement de compte. Pauvre Christine Sèvres qui a vécut ses dernières heures dans son atelier de peinture alors que Colette habitait la maison principale avec Jean et leurs chiens.

14. Jean d'ardèche 20/02/2015

Le nouveau livre de Colette Ferrat sort le 26 février prochain. Elle y parlera de ses 40 ans d'amour avec Jean Ferrat. Il semblerait qu'elle ait besoin de faire partager ses souvenirs en pleine lumière, elle qui a du vivre dans l'ombre de Jean et aussi par la force des choses ( nous savons pourquoi maintenant) de l'épouse officielle de Jean : Christine Sèvres. Je conseille à celles qui ne veulent pas connaître l'intimité de Jean Ferrat, de ne pas acheter ce livre, cela leur évitera de pousser des cris de vierges effarouchées ( Ferrat était un poète pas un saint heureusement !) et de traiter de voyeurs les personnes de ce blog qui ont osé appeler un chat un chat à propos de l'existence de Colette Laffont dans le couple Sèvres/Ferrat. Avec une pensée émue pour Jean, Christine et Colette.

15. dormoy 15/03/2014

4 ans déjà depuis ta disparition ! Mais rien n'est oublié , ni ta voix merveilleuse, ni l'immense talent que tu avais , ni l'homme que tu étais . Tu es toujours avec nous , bien présent , le temps ne ternit rien , et notre Amour pour toi reste intact . Ciao cher ami !

16. Karen Lorca 22/04/2013

Je ne pense pas que le souhait de Colette soit de se mettre en avant, elle est sans doute obsédée par le fait que l'on puisse oublier Jean Ferrat et c'est sans doute pour cette raison qu'elle a tenu absolument à ce que soit reconstitué son bureau avec ses objets personnels (bibliothèque, bureau, piano, guitare...) en ce lieu. Moi je trouve au contraire que c'est une marque de partage avec nous, son public, et cela prouve que ce n'est pas une personne égoïste qui garde tout pour elle ; moi je ne crois que je serai capable de ce geste...
Ce que je lui reproche par contre c'est de ne faire quasiment aucune place à Christine Sèvres (voir son livre consacré à Ferrat), merveilleuse chanteuse et compagne de Jean durant 25 ans ! ce qui n'est pas rien, mais j'ai remarqué que c'est une attitude assez courante, sans doute un peu dejalousie... J'ai hâte d'aller à Antraigues pour voir cette réalisation ; je suis certaine que ce doit être très émouvant...

17. Laure 12/03/2013

J'avoue ne pas comprendre également mais seule Colette pourrait expliquer pourquoi elle révèle des choses que Jean Ferrat ne souhaitait pas dévoiler de son vivant. J'espère simplement que Christine Sèvres ne sera oubliée dans cette " Maison de Jean Ferrat "qui ouvre ses portes au public le 13 mars.

18. radzika 20/01/2013

je suis extrêmement étonnée par le déballage de Colette Ferrat. Jean Ferrat était un homme discret voire secret...
Nous n'avons jamais autant entendu parler de Colette que depuis le décès du poète, pourquoi ?

19. georgia du jura 23/12/2012

A toi cher jean
Si souvent mes doigts vont sur les sites ou je te retrouve, dans peu de temps ce fera 3ans que tu nous a quitté; comme beaucoup je ne peu oublier l'homme si genthil que tu étais et le poéte aux si belles chansons ; aux beaux jours j'irais te visiter et respirer l'odeur des fleurs de cette si belle ardéche. je ne peus oublier ton nom méme si les années passeront

20. Delzangles 27/09/2012

je viens de relire ce blog, vu la notoriété de Jean Ferrat il est peu compréhensible qu'il ne possède pas un endroit sur le web ou nous pourrions échanger a son sujet. Tant sur le plan de l'être humain, que l'artiste merveilleux qu'il a été.
La plus part de vos mail se revendiquent de ne pas polémiquer?!...
Finalement au regard de ceux qui échangent et pour qui il y a un dialogue ce ne sont que les initiés ou ceux qui se disent avoir eu un quelconque contact avec "l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours!...."
finalement si je compte bien Christine a été mariée à jean de 61 à 81 + 3ans de vie commune ils ont partagé 33ans de vie et de ce que j'ai lu 3ans particulièrement difficile vu la problématique de Christine soit.
J'ai regardé des vidéos de Ch. et se duo "la matinée à plusieurs reprises, et à différent moments.Je reste toujours étonnée, alors que finalement cette chanson est dialogue, qu'ils soient 3/4 dos et le seul moment ou il se regarde seul jean la dévore d'un regard amoureux (ce qui rend aveugle) elle , elle a regard inexpressif et dans le vague. Nous retrouvons ce même regard lorsque Jean est invité par une journaliste à parler de son épouse qui est je crois a Bobino à ce moment là. pendant l'interview et lorsqu’elle chante tu es venu elle a se même regard, ce qui n'enlève rien à son talent et à sa voix chaude et splendide.
Par contre toute sa fragilité est là, comment exister auprès d'un homme qui a autant de charisme, alors qu'elle tente de se frayer un chemin.
Pour qu'une relation existe il faut au moins être deux,si cela à dysfonctionner entre eux n'est ce pas une fuite avant de jean d'aller se réfugier dans les bras de Colette, alors que Ch. allait si mal? l'aider aurait sans doute de se positionner clairement, en se séparant ou demander le divorce, Christine aurait sans doute pu se reconstruir et Jean vivre sa relation avec Colette sans la dissimuler. Et si il ne l'a pas fait il n'a fait que plus de mal à Ch.
Dans la vie on gagne toujours à poser les choses clairement cela aide a se construire. Pour moi en acceptant cette relation adultérine Colette s'est fait complice de la descente au enfer de Ch. il suffit de regarder les photos du livre qu'elle a publié (très beau livre) qui est soit disant doit retracer la vie de Jea,n, a par une photo de Ch. il y a 33ans de vie qui sont occultée. Et nous pouvons constater au vu de la jeunesse de Colette que cette relation a commencé avant que Ch. aille très mal. Alors ne pas lâcher sa femme dans la descente au enfer n'est ce pas un manière d'expier sa faute. Tout Jean Ferrat qu'il est il n'en est pas moins homme et pourtant dieu sait si j'aime l'artiste, il n'y a pas de jour ou je n'écoute pas au moins un titre de son répertoire.
Lorsque l'on épouse un homme. qui a un passé , on l'épouse avec. je vis avec un divorcé je sais de quoi je parle, une ex peut être parfois plus encombrante.
Ch. et Colette sont deux femmes qui ont compté dans la vie de Jean. Pour moi l'une n'a pas su ou pu prendre sa place l'y a t-on aidé et l'autre étant la dernière avec certainement un tempérament plus marqué à su s'imposer dans le vie de Jean et c'est le dernier qui parle qui raison Je déplore l'exclusivité que Colette se fait de Jean bien que dans son livre elle dit être prête à partager,mais pas tout.

21. Laure 05/09/2012

Vu sur une page Facebook consacrée à Christine Sèvres, une photo de sa tombe à nouveau fleurie après des années de " désert floral "!

22. nellyfaleni (site web) 20/08/2012

quand ont aime, il faut eviter de tels propos,jean est une fierté pour beaucoup d'amis il n'a pa etre jugé, sa vie lui appartenait,sa femme colette, est une femme de courage, elle affronte un deuil, etce qui n'est pas facile, la vulgarité de certaine personne, est intolérable, et je mache mes mots, que reste t'il de l'amour porter à jean , rappeler vous de ses chansons de ses paroles
jamais il vous aurai,adulé, ferrat jean était un homme avant tout, ne salisser pas les gens qu'il aimait, aragon etc ne doivent paf faire partie de votre monde! regardé vous . tou mon respect pour colette ferrat, sa famille, ses amies. NELLY FALENI

23. sachas jura 13/03/2012

Commme beaucoup ;j'ai pensée a jean ce 10 mars 2012, 2 ans qu'ils nous a quittées ,je pense souvent a lui et ses chansons sont avec moi dans ma téte et je fredonne au cours de la journée, il me manque comme a d'autres et je regarde souvent youtoub pour le retrouver;il me manquera toujours et je ne l'oublie pas ,je pense a colette et lui adresse toutes mes amitiées

24. Laure 03/03/2012

Une interview de Véronique Estel dans le mag France Dimanche de cette semaine (n°3418). Elle parle de la grande histoire d'amour de Jean et Christine. Emouvant.

25. Claire 26/02/2012

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4391303

enregistrement de l'émission sur france culture du 25.2.2012 de minuit à 1 h du matin de Véronique Estel qui nous parle de sa maman.C'est un beau cadeau qu'elle nous fait, beaucoup d'émotions de bonheur d'entendre Christine chanter dont certaines chansons m'étaient inconnu..........

Merci beaucoup Claire pour ce lien ; un grand bonheur de découvrir ces inédits !

26. Karen Lorca 21/12/2011

Faire également un petit tour sur Priceminister;
Quelques offres intéressantes pour les disques de Christine Sèvres en ce moment.

27. Karen Lorca 21/12/2011

Pour ceux que ça intéresse, on trouve en ce moment sur e-bay les deux 33 T de Christine Sèvres à des prix raisonnables (35 à 40 € + frais de port), ce qui n'était pas le cas ces derniers mois où le prix de ces 33 T tournait autour de 150 à 180 € sur certains sites (un vrai scandale...) mais étant donné la sortie du CD les vendeurs sont bien obligés de baisser leurs prix s'ils veulent vendre.
J'ai racheté le 33 T de 1968 dont j'ai un exemplaire depuis trés longtemps mais qui est maintenant bien "malade" tellement il a été écouté...

28. Karen Lorca 06/12/2011

Laure, je suis heureuse que mes modestes commentaires vous fassent plaisir.

29. Karen Lorca 03/12/2011

On se doute bien que si ces titres ne sont pas sur la compil qui vient de sortir ce n'est évidemment pas la décision de Véronique Estel.
Mais on se demande bien pourquoi le détenteur des droits de Polydor refusent que ces chansons figurent sur ce CD... d'autant que "400 enfants noirs" et "les nomades" ne se trouvent pas non plus sur le CD de 1994... (mais il y avait par contre "point de vue" et "la fête aux copains"). Quel est leur intérêt ?C'est d'autant plus absurde que les 45 T, les 33 T et le CD de 1994 sont quasiment introuvables ou alors à des prix scandaleusement prohibitifs sur certains sites. Je note d'ailleurs à ce propos que les deux 33 T se touvaient sur Internet à des tarifs trés raisonnables avant la disparition de Jean Ferrat... Il y a des profiteurs et le pire c'est que ce sont des sites spécialisés qui se comportent de la sorte...
Décidemment, même encore maintenant, force est de constater que Christine Sèvres est toujours aussi maltraitée par le milieu du show biz...

30. 03/12/2011

Un de mes amis a contacté Véronique Estel à ce sujet.
Il s'agit tout simplement d'un refus du détenteur des droits de Polydor, éditeur des 2 45t de Christine.
Manquent également les 3 titres de l'introuvable33t multi-interprètes "paris rive gauche" : la marche prénuptiale (disponible sur plusieurs sites en téléchargement), l'auréole, et une première version de "le clown".

31. Laure 02/12/2011

bonsoir Karen,
Quel plaisir de vous lire à nouveau.
A bientôt.

32. Karen Lorca 30/11/2011

Concernant le CD de Christine Sèvres qui vient de sortir, s'agissant de la réédition du catalogue CBS, il manque, malheureusement, quelques titres majeurs : "la fête aux copains", "point de vue", "les nomades", "400 enfants noirs" (pour ne citer que les plus importants).
Moi, je possède tous les enregistrements de Christine en plusieurs exemplaires (33 T, CD, MP3) mais c'est bien dommage pour ceux qui souhaiteraient la découvrir et qui n'auront pas ces chansons sur cet enregistrement (surtout les 3 dernières citées également enregistrées par Jean Ferrat).

33. Laure 15/11/2011

Très belle photo de Christine Sévres dans le livre de Colette Ferrat et quelques photos intimes de Jean et Colette. Pas sûr que Ferrat aurait aimé voir ces clichés publiés vont dire certains (nes) ici !!! Personnellement je pense que c'est un très beau livre.

34. marie jeanne 10/11/2011

oui je partage les propos de Eddy, quelque soit les artistes que nous aimons il faut continuer à les faire vivre pour leurs œuvres. Le people se marie mal avec des artistes comme Ch. Sevres, Ferrat, Piaf et bien d'autre qui nous ont tellement apportés et nous apportent encore!...... alors merci pour vos talents et les joies que vous nous procurez encore aujourd'hui Savourez ces petits bonheurs qui sont les piments de notre vie, le reste ne nous regarde pas

35. Eddy 10/11/2011

Rendre hommage à Christine Sèvres est aussi important que rendre hommage à Montand ou Brassens, à mes yeux elle etait aussi talentueuse qu'eux et autant que Piaf, ah boycott quand tu sévis t'es pire qu'un fléau ! pour le reste des commentaires des collègues internautes on s'en fout de tous ces potins et états d'ames on n'a pas le droit de juger quiconque point barre.
Chapeau bas à ces merveilleux artistes et merci à Véronique pour ce qu'elle va faire, dommage qu'habitant trop loin, ça me passe "encore " sous le nez:

36. delzangles marie jeanne 10/11/2011

je viens de lire ce blog, je suis stupéfaite par ce que j' y lu!.... Mais foutons la paix aux gens, ce n'est pas parce que une personne est public que nous devons percer tout ces secret. La vie de ferrat depuis qu'il a eu dix ans n'est pas une vie simple, il a eu son chemin nous avons le notre, mais qui êtes vous donc pour parler de la sorte? Votre vie est elle sans reproche sans ombre tous autant que vous êtes? Pour un homme qui prêchait amour , tolérance, et le partage, mon dieu quel reconnaissance a t-il? Son message n'est visiblement pas passer ,il doit se retourner dans sa tombe.Dite vous qu'il n'y a pas de POETE heureux (si vous m'en trouver un faite le moi savoir) c'est grâce a cette vie qu'il a été en mesure de nous donner d'aussi beau textes. admiré et taisez vous Houral ouralou, l'amour est cerise

37. chantal du 38 09/11/2011

J'espère, que pour les personnes comme moi, qui n'auront pas pu se rendre à Paris pour cet hommage à Christine auront un petit retour évocatif de cette soirée. Bonne soirée, ce devrait être un moment super !

38. Mouhad 01/11/2011

Personnellement je ne suis pas français mais j'ai très bien appris le français à travers ses chansons...les poemes d'Aragon qu'il chante si bien. Sinceres condoléances à sa famille.

39. Claire 17/09/2011

Une erreur s'est glissée dans mon dernier message, à savoir la date de la sortie du livre de Colette Ferrat est le le 13.10.11, et non le 13.1.11

40. Claire 04/09/2011

Réjouissons-nous, que pour le trentième anniversaire de son décès, un CD de Christine est en cours d'élaboration, da fille Véronique s'y attèle
Parrallèlement, un nouveau livre sur Jean Ferrat devrait paraître aussi le 13.1.11, de Colette et M.Marouani......

41. pierre-côme 30/07/2011

Tout a fait d'accord avec Beryl et Karen Lorca.
Christine était une très grande chanteuse qui n'a pas eu le succès qu'elle méritait.
Mais il ne faut pas oublier que dans la vie de Jean Ferrat, pendant très longtemps et même certainement du vivant de Christine, il y a eu Colette.
Je me souviens d'une interview de Jean , après le décès de Christine, qui disait qu'il avait rencontré une femme à qui il était extrémement attaché et qui le rendait infiniment heureux.
Personne ne peut douter de l'amour de Jean et de Christine, mais à quel prix est-il resté avec elle?
Ce qu'il partageait avec Colette était ausi très fort et il ne faut pas l'occulter car elle lui a apporté disait-il, la sérénité.

42. line 23/07/2011

Merci Beryl. Je suis entièrement d'accord avec le contenu de votre message comme avec celui de Karen Lorca. Sans Christine Sèvres, il n'y aurait pas eu le Jean Ferrat que nous avons admiré et les belles chansons qu'il nous a offertes. D'ailleurs, après 1981, date de la mort de Christine, il y a eu peu de disques de Jean Ferrat (deux seulement) + un double CD d'Aragon. Ses plus grandes chansons, il les avait écrites lorsque Christine était vivante. Une internaute canadienne avait dit un jour que Jean Ferrat avait deux passions dans sa vie: Christine Sèvres et Aragon: je pense que c'est exact. Quant à Paris Match qui a occulté totalement Christine Sèvres dans l'article signé M. Drucker, il me laisse perplexe. Michel Drucker fut très souvent invité chez Christine et Jean...Aurait-il des problèmes de mémoire? Bizarre aussi que le coffret regroupant tous les disques de Jean Ferrat ne mentionne pas Christine Sèvres. Gérard Meys aurait-il aussi des problèmes de mémoire? Tout ceci n'est pas très beau. Heureusement que les biographies parues redonnent sa place à Christine.Je pense également que Jean Ferrat n'aurait pas été satisfait de tout ce que l'on dit ou ne dit pas sur sa vie de couple et sa première femme. Christine Sèvres avait une addiction néfaste qui lui a coûté la vie, nous le savons: pour moi, elle restera une grande artiste, une femme de coeur et l' inspiratrice de Jean Ferrat et je ne l'oublierai jamais.

43. beryl 24/06/2011

merci à tous de l'amour pour jean et christine, merci à KAREN LORCA, pour ne pas nous faire oublier le talent de christine, effectivement elle est liée par l'amour à jean, mais par l'artistique puisque elle était indispensable à jean pour la création de ses chansons et elle a été le maître d'oeuvre de ses chansons puisqu'elle lui a présenté son producteur et ami et directeur artistique, avec lequel ils ont formé l'aigle à deux têtes...Je trouve AUSSI DEPLORABLE QUE L OEUVRE ARTISTIQUE ET LA PRESENCE DE CHRISTINE SEVRES SOIT ZAPPEE DANS LA VIE DE JEAN ...Dans des articles, des journaux, comme si elle n'avait jamais existée, et cela est fâcheux, car elle a été le pilier de jean et son grand amour...Cela aussi me choque, car c'était une grande artiste, et l'on déplore le fait que dans un couple d'artistes il y a toujours forcèment un qui réussit plus, mais jean est indissociable de christine et cela me choque aussi que l'on zappe completement le passé artistique et personnel de jean...
Que ce soit dans paris match ou ailleurs,
je parlerai surtout de son influence artistique, par respect et souvenir....Elle fait partie integrante de jean pour toujours, et son départ a été pour lui et sa maladie les pires années de son existence,
merci karen lorca, je partage ton sentiment...

BERYL

44. pierre-côme 20/06/2011


Je ne sais pas qui est visé en ce qui concerne l'état des deux tombes.
Les touristes qui mettent la pagaille sur la tombe de Jean ?
Tout de même pas Colette, sa femme, si respectueuse, me semble-t-il?
Personne n'est empêché de mettre des fleurs sur celle de Christine, ni les touristes, ni sa fille.
J'en mettrai lors de mon prochain passage, il y en avait déjà lors du précédent, de belles fleurs blanches.
Je ne pense pas qu'elle soit oubliée, de toutes façons cette interprète est inoubliable.
Mais Jean avait trouvé, je crois, la sérénité avec Colette.

45. Laure 19/06/2011

Raison de plus pour aller mettre quelques fleurs sur la tombe de Christine Sèvres. Là au moins personne n'y touchera.Il semblerait qu'à Antraigues on supporte de moins en moins les touristes !! En même temps je les comprend, certains seraient insupportables de sans gêne, cherchant à connaître l'adresse de Jean Ferrat (le jardin de sa propriété n'étant pas clos vous imaginez l'enfer pour sa famille !). Mais celà ne justifie pas qu'on "balaie " les témoignages d'affection respecteux sur sa sépulture.

46. Elvire 18/06/2011

Nous nous sommes rendus mon mari et moi pour la troisième fois sur la tombe de Jean Ferrat, et nous avons été très choqués de voir le peu d'attention porté aux nombreux témoignages de ceux qui l'aiment .
Entassés pêle mêle , (comme si on s'était servi d'une pelle ), les cailloux où ont été écrit les pensées pleines de ferveur et d'amour , les petites lettres , et même les plaques gravées . . . Cela fait mal pour ceux qui y ont mis tout leur coeur ainsi que pour Jean, qui avait tant de considération pour les autres .
Un peu de respect pour tous ceux à qui il manque également tellemment , serait aussi lui rendre hommage .

47. claire 03/06/2011

C'est vrai que dans le livre de Belleret, Christine y est omni-présente et c'est très bien ainsi. On ne peut pas parler de Jean sans parler de Christine. Pourquoi
Michel Druker n'en parle pas dans le Match, le thème est : La vie de Colette un an après. Il reste donc sur ce thème, sur ses projets, je crois aussi que Colette a voulu, en précisant qu'elle partageait la vie de Jean depuis 40 ans, montrer qu'elle avait existé et compté beaucoup pour lui aussi, mais je ne sais pas si Jean aurait apprécié ces révélations, lui qui était si discret sur sa vie privé.........Toutes les deux ont compté beaucoup lui a des époques différentes,ce qui lui a permis sans doute de devenir un grand auteur et compositeur que nous apprécions fortement encore aujourd'hui. J'aimerai qu'un hommage soit rendu à Christine pour les 30 années de sa disparition, début novembre 2011, mais seule Véronique peut en être l'initiatrice je pense

48. juliette39500 03/06/2011

les saisons ,les jours ensoleillés de ces derniers mois ,antraigues qui revit aprés l'hiver et l'ardéche au pays de jean ferrat va revoir beaucoup de personnes revenir sur sa tombe face a la montagne ,jean nous manque tous le monde le sens dans son coeur mais l'essentiel c'est que aux pays de bruyére quand elles fleurissent donnent un brin de gaitée aprés avoir pleurées notre cher poéte jean ferrat que la vie repart toujours sans oublier nos chers disparut//un clin d'oeuil fleurit a tous ceux qui passeront a antraigues

49. BIJOU 22/04/2011

J'ai acquis le match où sa femme présente parle de ferrat...Quelle hypocrisie...Sachant qu'elle était sa maîtresse depuis très longtemps,

mais jean a connu dans sa vie et aimé des femmes, dans sa carrière, même isabelle aubret a dit publiquement que lorsque ils faisaient du cabaret, ils avaient été amants...

C'est simplement en disant pour son épouse actuelle 4O ans d'amour, effacer tout ce qu'il a vécu avec christine sèvres, grande artiste, et que jean n'a jamais abandonnée malgré son addiction...Ce qui est déplorable effectivement est de dire 4O ANS D AMOUR car où paraît sa première femme, qui l'a soutenu à ses débuts, et l'a beaucoup fait avancer...
Moi aussi je suis choquée que l'on s'approprie ainsi un destin en faisant peu cas des êtres qui comptaient pour jean et il a aimé profondèment sa femme...Christine......

Par respect pour christine et jean, je peux simplement dire que tout cela m'écoeure,

mais que j'admire jean par sa droiture, sans la mort de christine, il n'y aurait pas eu d'autre femme, mais des rencontres feminines comme les artistes sont tentés...Il ne l'a jamais abandonnée CAR SIMPLEMENT IL L AIMAIT ET DEVAIT ETRE MALHEUREUX DE CET ETAT DE FAIT ET DE SON MAL ETRE MAIS PREUVE IL A VECU LES PIRES ANNEES DE SA VIE..LORS DE LA MALADIE DE CHRISTINE ET NE L A JAMAIS ABANDONNEE

Il ne faut pas oublier que christine était une vraie artiste, musicienne jusqu'au bout des ongles, tres grande interprète de la chanson...Je suis allée à antraigues et ai été aussi choquée de voir sa tombe vide, sans une seule rose du souvenir, dans un état lamentable...

Les choses doivent être remises à leur place et l'on n'a pas le droit d'effacer la mémoire de ce qui a été beau...L AMOUR DE JEAN ET CHRISTINE
DEUX GRANDS ARTISTES ...L'un a eu moins de chance que l'autre mais le talent était égal pour qui les connaissait...

Ecoutez christine, et son chant, écoutez tu es venu et desnos, vous verrez le talent de l'interprète et comprendrez l'admiration qu'avait jean pour son épouse BIJOU

50. Laure 15/04/2011

@Barbara : Pour votre collection, Véronique Estel a accordé une interview au magasine GALA n°927 du 16 mars 2011 (2 belles photos actuelles de Véronique et 2 petites photo en NB avec Jean FERRAT .
@Isa : Vous avez raison de conseiller ce livre.

51. isa 15/04/2011

Je vous conseille le très bon livre de Robert Belleret "Le chant d'un révolté" où une grande partie est consacrée à Christine et bien d'autres d'ailleurs.

52. barbara 14/04/2011

Merci Claire d'avoir lu mon message et ce souhait. Je vais prendre contact avec vous.
J'ai acheté Paris Match rapidement avec comme titre " JEAN FERRAT, Colette, sa femme: Ma vie sans lui" (il parait que j'ai râté celui d'il y a un an !!!! ). Quel plaisir de retrouver ces photos d'Ardèche et de bonheur, son piano toujours ouvert....
J'ai hâte de retourner à Antraygues, de rêver sur cette place, auprès du torrent..........
Je me suis constitué un album photos dont cette belle photo présentée sur ce site avec Christine, Véronique Estel, enfant.
J'ai chiné sur internet les plus belles photos de FERRAT, jeune, seul ou avec Colette, Christine, Véronique sans oublier son Oural.
Ces photos reflétent admirablement ses chansons.
Un regret : mon père, qui m'a tant appris (comme déjà dit le 21 7 2010), m'aurait certainement éclairée et donné ses pensées sur l'oeuvre et l'artiste Christine Sévres. J'aurais aimé.......
FERRAT aimait la VIE, l'Ardèche mais aussi les voyages avec un oeil très certainement ouvert sur la vie des "GENS" où qu'ils soient.
C'est ce que je retiens.

53. Claire 14/04/2011

Barbara, quel DVD souhaitez-vous possèder, je peux peut être vous le procurer. Contactez-moi a : claire.bonnet1@hotmail.fr

54. Laure 13/04/2011

Tapez du point Sahcha, tapez si cela peut vous défouler ! Mais je crois que vous vous trompez de cible.
Ignominies et calculs nauséabonds dites-vous ? Lisez ou relisez bien le Paris-Match de la semaine dernière.
Les questions de Michel Drucker, qui soit dit en passant, connaît les réponses aussi bien que Colette Ferrat.
Les "40 ans d'amour" répété à l'envi et en grosses lettres. On aurait voulu faire passer une information qu'on ne s'y saurait pas mieux pris !
Moi ce qui me choque plus que certaines interrogations de ce blog, c'est que Michel Drucker, qui a connu Christine, la zappe complètement en écrivant : "Colette la femme de sa vie " .N'aurait-il pas pu écrire par exemple : "Colette son deuxième grand amour" ?.
Mais comme nous l'a demandé le créateur de cet excellent site, restons dans le domaine artistique. Et continuons, sur cette page dédiée à Christine, à découvrir,faire vivre son oeuvre et a y honorer sa mémoire.



55. sahcha 12/04/2011

pour moi et comme beaucoup jean était un génie en chansons et quelques phrases qu'il avait retenu devenais une merveilleuse chansons et en plus il avais une belle voix .je pensais trouver sur ce blog de bonne choses a lire sur lui ou christine disparue en 1981. eh bien non que des ignominies et des calcul nauséabond a savoir qui était là ou non disparut .a dévoiler des cachoteries salement alignies.alors moi je tape du point sur la table pour ceux plus hautqui ont écrient que un tel vivait a la maison de jean etc;;;;vous pouver vivre sans amour ,jean lui il lui fallait je pense une sérénité a produire ;creer les merveilleuses chansons qui raisonnent dans nos tétes ,jean était un homme bon et je le respect ,colette a eu bien des maux a soutenir jean dans ses moments difficiles et elle est admirable ,je ne la connait pas mais je pense a elle souvent comme a jean qui repose devant sa montagne et en 2010 je l'ai visitée en juillet là ou il repose ,c'étais émouvant ,jean a aimé la france ;les français il leur a offert un patrimoine de chansons que nos enfants se rappelleront aussi
jean avais l'ame d'aimer ses amis et ceux qui luyi écrivait ;il m'a écris ences moments ou il allait pas trop mal;je vous aime jean et colette sans oublier les disparus

56. barbara 06/04/2011

Merci Bernard

Enfin un STOP pour laisser place à des témoignages, nos émotions, nos sentiments.
Merci aussi à Michel qui a su exprimer son resssenti par rapport à notre Jean.
Oui, son visage avec ses yeux impressionnants...
Je mesure aujourd'hui encore plus sa popularité: retiré de la scène depuis 72(je n'avais que 20 ans!), il a vécu dans son Ardèche sans se faire oublier !!! 1 an après, il est toujours là........
Je suis allée à Antraygues et j'ai pu revoir cette place d'Antraygues sans voiture avec une émotion intense......au travers de l'hommage rendu à Jean sur FRance 3 Rhone Alpes
Je n'ai râté aucun hommage.
J'ai le DVD au Pavillon Baltar mais mon souhait serait un DVD d'une des rares émissions télévisées.
Mon voeu sera t il exaucé ?
Merci encore Jean des encres et des sources pour tout.
Je ne t'oublie pas.

57. chantal du 38 25/03/2011

Quelle merveille d'avoir retrouvé des documents de 1964 - sur la vie ouvrière - je suppose qu'à l'époque c'était un magazine ? Christine y est fort belle !

Merci pour ce partage !

58. camelia 21/03/2011

MERCI.Pierre-come . IL L'a si bien chanté.nous n'avons d'autre choix que "la jungle ou le zoo".essayons de suivre son exemple de discretion et aimons le toujours pour les belles choses.SE SOUVENIR DES BELLES CHOSES disait ZABOU.

59. Ferrat et ses interprètes 21/03/2011

STOP !!!

J'ai créé ce site pour évoquer Ferrat et ses interprètes sur un plan ARTITISQUE.

Or, depuis quelque temps, les commentaires sont essentiellement consacrés à des problèmes qui relèvent de la sphère privée, ce n'est en aucun cas le but.

Aussi, plus aucun commentaire allant dans ce sens ne sera validé et je me réserve le droit de supprimer ceux existants.

J'en suis désolé,

Bernard.

60. pierre-côme 21/03/2011

Je rejoins Camelia.
Pourquoi tenir des propos sur des lieux privés.S'ils étaient publics, je pense que chaque citoyen et de là même contribuable pourrait s'exprimer !
Mais que ces tombes soient ou non entretenues ( certes c'est triste pour Christine, mais après tout ne le désirait-elle pas? Nous ne le savons pas)NE NOUS REGARDE PAS !
Et ce n'est certainement pas à Colette de prendre l'initiative d'entretenir la tombe de Christine, elle a une fille non loin !
Et l'on ne sait même pas si les rapports sont bons entre les deux femmes.
Le début de la "complicité" de Jean et Colette n'a pas dû être facile, mais Colette est une très grande dame, pour avoir su gérer tout cela.
Elle force mon respect.

61. Karen Lorca 21/03/2011

Camélia, je ne vois pas en quoi nos propos sur la tombe de Christine Sèvres sont stériles...

Nous sommes un certain nombre à
aimer l'exceptionnelle chanteuse qu'elle fût et avons de la peine de voir la différence de traitement entre les deux sépultures, c'est tout...

62. camelia 20/03/2011

pourquoi ce débat sterile sur l' entretien de la tombe de christine Sevres?elle a une fille tout de mème?

63. Michel Amalric 19/03/2011

bonjour, en découvrant ce site,par hasard, aprés avoir découté le duo Ferrat sévres "'la matinée" que j'ai entendu lors des hommages diffuseés ces jours ci pour l'anniversaire de la mort deJean Ferrat, je voulai simplement dire que j'ai pleuré 3 fois pour la disparition d'artistes de cette dimension, Brassens , Brel, et Ferrat.Je suis frappé en le redécouvrant depuis sa dispartion de la beauté de son visage, empreint d'une profondeur spirituelle.Ce regard qui vous scrute, et vous sonde au plus profond de vous meme,Si j'avais su qu'il n'était que mortel, j'aurai essayé de le contacter pour lui témoigner ceci,voire aller dans son fief en espérant une rencontre "fortuite" afin d'échanger qqs mots.Et cette voix!ah que j'aimais cet homme.

64. CAMELIA 18/03/2011

Jean n'aurait pas apprècié cette "PANTHEONISATION".je continue de l'aimer.

65. Karen Lorca 18/03/2011

Je n'ai pas l'impression que qui que ce soit s'occupe de la tombe de Christine Sèvres et la fleurisse(ni la seconde femme de Jean Ferrat, ni ses amis de son vivant, ni même sa propre fille Véronique - qui, il me semble, habite dans la région...)

Pour ceux qui l'ont vue, vous avez
pu constater que cette sépulture est ancienne et que l'entourage n'a pas été nettoyé depuis des lustres... et que force est de reconnaître qu'elle n'est pas vraiment entretenue et un peu misérable... et aussi, pour être honnête, Il faut bien admettre que de son vivant, Jean n'a pas non plus entretenu la tombe de sa première femme...

Mais je ne jugerai pas, en effet, pour certaines personnes les cimetières n'ont pas beaucoup de signification ; ils ne vont jamais sur la tombe de leurs défunts mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils les oublient.

Là, ce qui est dérangeant c'est le contraste avec la sépulture de Jean, récente et abondamment fleurie, et celle ce Christine, ancienne et mal entretenue et sans fleurs...

66. BOUSSARD 17/03/2011

Il est quand même étrange que la tombe de christine Sevres soit laissée
pratiquement à l'abandon.DU VIVANT DE fERRAT qui fleurissait la tombe de Christine sa deuxième femme j'espère ?
Dans les couples d'artistes une rivalité existe aussi FERRAT VEDETTE CHRISTINE SEVRES UNE ETERNELLE DEBUTANTE ALORS ONT OUBLIENT......
lES VOISINS DE FERRAT SOLLEVILLE AUBRET NE savent plus qui était Christine Un point c'est tout NB

67. Karen Lorca 15/03/2011

Vous avez raison boissel, la tombe de Christine a bien triste figure...
et ce qui me fait de la peine c'est de voir que si la sépulture de Jean est recouverte de fleurs il n'y en a pas sur celle de Christine...

Je suis retournée deux fois à Antraigues depuis la disparition de Jean et si je fleuris sa tombe je ne manque pas d'en faire autant sur celle de Christine, mais je m'aperçois que je suis une exception...

Dans l'intégrale Jean Ferrat sortie il y a peu (coffret en bois) il y a un petit livret. Sur celui-ci il y a des photos de chanteuses pour lesquelles Jean a écrit des chansons : Isabelle Aubret, Zizi Jeanmmaire... mais PAS UNE SEULE de Christine... pas plus dans les boîtiers des CD (même pas pour illustrer leur merveilleux duo "la matinée"...)

C'est, pour moi, tout à fait incompréhensible. Non seulement cette exceptionnelle interprète n'a pas eu la carrière qu'elle méritait mais elle est complètement oubliée, occultée... et il est, maintenant, trés difficile de se procurer ses enregistrements. Il n'y a que sa fille Véronique pour parler un peu d'elle...

On sait que dans les dernières années de leur vie commune, leur couple était en crise à cause du mal de vivre de Christine et de son addiction à l'alcool, mais ça ne justifie en rien l'oubli dont elle est victime. Ils sont restés ensemble un quart de siècle, ce n'est pas rien tout de même.

C'est un peu comme si elle était effacée, comme si elle n'avait jamais existée...

J'en suis extrêmement attristée et pour tout dire assez choquée...



68. boissel 15/03/2011

je suis alléeà Antraigues me recueillir,trés émue, sur la tombe de Jean Ferrat,puis en contrebas,plus loin j'ai vu la triste sépulture de Cristine Sévres.ensuitej'ai vul'exposition ""jean des sources"aucune photo de Christine Sévres,ici elle est oubliée...c'est la vie!

69. Mathilde 14/03/2011

Bonsoir,
il y a plein de chansons de Christine Sèvres sur Youtube.

70. Laure 13/03/2011

J'ignorais Mireille qu'Aragon avait été calomnié après son décès. 1 an après la mort de Christine Sèvres , Jean Ferrat avait peut-être besoin de se raccrocher à cette cause pour tenir debout et surmonter la mort de son épouse. Je ne trouve pas ce blog indécent. Il parle de la vie privée de Jean certes et de Christine puisque cette page lui est dédiée mais avec respect et compassion. Et si apprendre que Colette était dejà présente du temps de Christine m'a profondément bouleversée et ajoute au tragique destin de cette artiste au tempérament et à la voix exceptionnels ,cela ne change en rien l'estime et l'admiration que j'ai pour Jean Ferrat, bien au contraire. Il a fait partie d'une génération où la vie privée n'était pas étalée comme aujourd'hui mais, conscient de son statut de " vedette" il a autorisé des émissions chez lui, à Ivry avec Christine, puis des reportages photos dans Paris-Match avec Colette, sans parler des émissions de Drucker. Les ragots, les rumeurs il y en aura toujours hélas mais quand je lis ce blog je n'y vois aucune curiosité malsaine .

71. Mireille 13/03/2011

Quand je pense que Jean Ferrat après la mort d'Aragon est venu à Paris (alors qu'il avait bien d'autres chats à fouetter) pour défendre à la télévision la mémoire d'Aragon qui était calomnié , je me demande ce qu'il penserait de tout ce remue-ménage sur sa privée, lui qui était la discrétion et la pudeur même. C'est ma dernière intervention, je crois qu'après je ne lirai même plus ce blog...

72. claire 13/03/2011

Pour maintenir ce lien, en ce jour, très triste pour moi,n'oublions pas le site de Pierre "ferrat et ardèche" qui tout au long de l'année nous a tenu informés de toute l'actualité concernant Jean en étant plus que réactif. Un grand merci à Pierre qui m'a permis ainsi de possèder une "mini médiathèque" sur Jean Ferrat, Christine Sèvres, Isabelle Aubret etc... que je conserve très précieusement.

73. isa 13/03/2011

UN an déjà que Jean nous à quitté.

74. lulu48 12/03/2011

Je crois que nous parlons de ce qu'il a voulu cacher ou taire en se repliant a Antraigues .... Le chemin chaotique de jean fut celui de bien d'autres hélàs .
Si Colette l'a épaulé tant mieux ..Sa santé fragile et la maladie de Christine ont dû le torturer. Alors comme le dit Christian de l'ardèche ne portons pas de jugement mais ayons juste du respect pour 3 personnes qui n'ont pas eu la vie toujours aisée.
Il nous manque... nous nous sentons seuls et peut être passer par ce blog et parler de lui nous apaise et permet de maintenir le lien

75. Karen Lorca 12/03/2011

Isa, vous avez parfaitement raison.

De son vivant, nous ne savions rien de sa vie privée et peut-être n'aurait-il pas apprécié ce qui se dit en ce moment sur ce forum.

Mais avant sa disparition, Colette ne parlait pas publiquement ; maintenant elle le fait.

Je constate simplement cet état de fait...

De son vivant, Jean Ferrat ne voulait pas non plus que l'on écrive sa biographie sans doute par modestie et par pudeur ; pourtant depuis sa mort plusieurs livres sont sortis et, comme nous l'aimons, nous les lisons...

76. Thierry OTTEVAERE 12/03/2011

Un an que Jean FERRAT nous a quittés ! En ce jour anniversaire j'ai aussi une pensée pour celles qui ont tant compté pour lui : Christine, Colette et Véronique.

77. isa 12/03/2011

Une chose est certaine Jean Ferrat n'aurait pas apprécié ce genre de débat. Et d'ailleurs s'il était encore de ce monde on aurait rien su de sa vie privée. Paix à son âme

78. Karen Lorca 11/03/2011

Mireille, pourquoi parlez-vous de ragots ?

Si depuis quelques jours, sur ce forum, nous nous permettons de parler des relations de Jean à Christine et à Colette, c'est que cette dernière nous y a, en quelque sorte, implicitement autorisé ; Si vous avez écouté attentivement l'émission du 6 mars sur FR3 (je l'ai enregistrée et je viens de la revisionner) , la journaliste qui l'interwieve dit ceci "vous avez partagé la vie de Jean Ferrat pendant 40 ans", ce à quoi Colette répond "Cela aurait fait 40 ans cette année" : 2011 - 40 = 1971... (soit dix ans avant le décés de Christine survenu en novembre 1981).

Colette est restée dans l'ombre pendant des années avant que leur relation soit "officielle" Sans doute veut-elle maintenant rétablir la vérité et la réalité des choses...

Un ragot étant un commérage malveillant et sans fondement, il ne me semble pas que cela s'applique aux propos que nous tenons dans ces pages qui sont tout à fait mesurés et empreints de tact et de retenue...

79. Karen Lorca 11/03/2011

Je pense même que l'on peut dire que si Jean n'avait pas eu Colette dans sa vie pour l'aider à supporter la descente aux enfers de Christine, peut-être aurait-il lui-même sombré avec sa femme...

Si certains de leurs amis (à Jean et à Christine) n'ont pas compris cela c'est que ce sont des imbéciles...

Beaucoup d'hommes confrontés à une telle situation auraient divorcés ou fuis ou se seraient "débarassés" de leur femme dans une institution. Lui, au contraire, a eu le courage d'assumer jusqu'au bout...

Chapeau bas, Monsieur

80. Mireille 11/03/2011

Je suis très étonnée qu'on laisse de la place pour ces ragots...

81. Claire 11/03/2011

Je suis tout à fait d'accord avec vous, Christian, et je suis ravie que Jean, malgré le drame qu'il vivait, a pu ainsi, grâce à Colette, continuer à nous émerveiller avec de nouvelles créations jusqu'en 1995, ce qui n'aurait peut être pas été le cas autrement.

82. Christian Ardèche 10/03/2011

Mais bien sûr chère Claire que Jean Ferrat était quelqu'un de bien c'est d'ailleurs pourquoi nous admirons tous ici le chanteur et l'homme qu'il était. Il y a une différence entre dire que l'on connaît quelqu'un depuis 40 ans et dire qu'on partage sa vie depuis 40 ans. Colette le sait bien, elle qui était la maîtresse dans l'ombre de Christine et c'est pourquoi je parle de respect pour Jean, Christine et Colette. Jean Ferrat a vu sa femme Christine, son grand amour, sombrer, se détruire, totalement impuissant malgré l'amour qui lui portait. Vous imaginez un peu les années qu'il a dû vivre, la culpabilité lorsqu'elle est décédée bien qu'il eu tout fait et surtout accompagnée jusqu'au bout ? Et je peux vous dire que certains amis parisiens du couple Ferrat/Sèvres n'ont pas porté Colette dans leur coeur ce qui est totalement injuste car elle n'était pas responsable.

83. claire 10/03/2011

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec vous, j'ai vu aussi le reportage du 6.3. Quand Colette dit qu'elle connait Jean depuis 40 ans, ce n'est pas étonnant, je pense que dans un petit village tout le monde se connait en fait. N'oubliez pas qu'en 1981, lorsque Christine est décédée, elle était déjà souffrante depuis plusieurs années,et qu'il s'est occupé d'elle jusqu'au bout, il lui a tenu la main jusqu'à son dernier souffle... at-il dit ! D'autres auraient placé leur épouse en institution..... N'oubliez pas non plus cette merveilleuse chanson, où il parle de Christine "ce qu'on est bien mon amour". Jean était vraiment quelqu'un de très bien et je l'admire beaucoup. vous pouvez en savoir plus en allant le site de christine sur "monsieurbiographie" sur le forum en remontant en avril 2010...........

84. Marianne 09/03/2011

Très juste Christian je viens de découvrir cela et comprends mieux ! Jean Ferrat a connu Colette en 1972 et s'est marié avec elle en 1992 alors qu'il vivait déjà avec elle depuis une dizaine d'années !
Le reportage sur FR3 Auvergne du 6 mars était très émouvant !

85. Christian Ardèche 08/03/2011

A ceux qui se sont posés la question de savoir pourquoi Jean Ferrat n'est pas enterré auprès de Christine Sèvres il faut dire que lorsque l'on refait sa vie (divorce, veuvage) il est courant d'être inhumé avec sa dernière épouse. Jean Ferrat s'étant remarié avec Colette en 1997 je crois ceci n'a rien d'étonnant. Colette a partagé la vie de Jean pendant 40 ans ce qui n'est pas un mystère pour les habitants d' Antraigues. Si vous faites le calcul vous comprendrez aisément la situation et par conséquant à qui étaient dédiées les chansons : Je vous aime, l' Embellie, L'amour est cerise ... Cela n'a probablement pas arrangé la santé psychologique de Chritine Sèvres déjà meurtrie par l'alcool qui a ravagé son couple. La présence de Colette lui aura permis de supporter la maladie de son épouse et plus tard de retrouver goût au bonheur. Donc pas de jugement juste du respect pour Jean, Christine et Colette qui ont du chacun à leur manière traverser des moments pénibles.

86. chantal du 38 22/02/2011

Merci Claire du renseignement pour le "Vivement dimanche" du 13/03, merci aussi de nous proposer ces chansons de Christine. Je n'en ai aucune. J'ai entendu sa voix sur internet, et je serais contente d'avoir un envoi de ses chansons. Je pense qu'il faudrait que Bernard vous communique l'adresse mail des personnes intéressées. Merci à Bernard de le faire et merci d'avance de votre envoi.

87. Claire 18/02/2011

Réponse pour Josiane :

Si vous le souhaitez, je possède 14 chansons environ de Christine Sèvres en mp3. Contactez-moi, je vous les ferais parvenir par mail.

N'oubliez-pas de regarder Vivement dimanche le 13.3.2011 ou un hommage sera rendu à Jean Ferrat avec Isabelle Aubret.

88. josiane 14/02/2011

Mon cher Jean, tu es parti le jour de l'anniversaire de ma fille et jamais plus ce 13 mars sera aussi joyeux qu'il était,le soir de ton anniversaire j'ai allumé une bougie, mais ma peine est( toujours aussi profonde, et pas une journée ne se passe sans t'écouter, tu étais une belle âme et mon Maître a penser, merci pour toutes tes chansons, j'ai toute ta disographie et les trois livres écrits sur toi. Cela m'a permi de découvrir quel moment de ta vie correspondait à tes chansons, car ta vie personnel elle ne regarde que toi mais on ne peut écrire de tels textes si on est pas quelqu'un de droit, de généreux et d'intègre. Je mense souvent aussi à Colette e(t à sa peine.Je regrette aussi qu'aucun artiste ne se soit déplacé, certains t'ont rendu un "hommage très timide" il est vrai que je n'ai aucune estime pour tous ceux et celles qui nous assènent à longueur d'année ce que j'appelle de la bouillie pour chat. Je préfère chaque jour t'écouter. Une dernière chose, le poème d'Aragon sur la mort "j'arrive... fait que devant ce qui est inéluctable, en l'écoutant, je suis mainternant sereine et mes dernières volontés sont que mes enfants l'écoute avec moi, avant que nous nous séparions. En attendant avec toi chaque jour selonce que j'écoute je rit ou je pleure. Merci encore à toi Mon poète.

89. josiane 14/02/2011

Je n'ai pas eu la chance d'entendre chanter Christine en dehors du duo avec Jean Ferrat, magnifiques tous les deux. Peut-on trouver un CD de Christine, j'aimerais tant l'écouter
EDIT BTH48 : Le cd de Christine a eu une diffusion assez restreinte et n’est plus édité depuis bien des années ; très rarement, on peut le trouver d’occasion sur internet (ebay, cd and lp et d’autres sites...) mais généralement à des prix prohibitifs.
A titre d’exemple, un cd promo de 2 titres qui en était issu était proposé récemment à, de mémoire, 150 euros !
Par contre, si vous êtes équipés pour les lire, les 2 45t Polydor et les 2 33t CBS passent assez fréquemment, à des tarifs beaucoup plus raisonnables ; il faut juste être un peu patient mais cela vaut le coût sachant que le cd n’est principalement qu’une compil partielle de titres CBS.

90. CLAIRE 07/02/2011

Je viens de regarder chanter Véronique Estelle " tu es venu " un extrait diffusé dans la Chance aux chansons de 2000. Quelle émotion d'entendre cette belle jeune femme, douce, gracieuse, chanter la chanson de sa maman, et comme elle lui ressemble. Je n'ai pu que penser profondément à Jean et à Christine en la regardant, ils étaient très présents tous les deux. Je pense que Jean a du être très ému en regardant ainsi sa fille chanter. Merci Véronique pour ce beau cadeau.

91. Claire 30/01/2011

Pour ceux que cela intéressent, j'ai une petite dizaine de chansons de Christine Sèvres y compris un duo unique entre Jean et Christine de 1964 : nous dormirons ensemble.une petite merveille. Jean ne voulait pas la chanter avec elle à cause de leur tessiture différente, je trouve au contraire que leur voix respective se complète admirablement bien.

92. Claire 30/01/2011

Collette lui a redonné goût à la vie, il a dit d'elle (ferrat 95 avec M.Drucker) : "la femme que j'aime actuellement est très précieuse à mon coeur et m'apporte beaucoup de force et de sérénité je crois". Cette une femme positive, d'un optimisme à tout épreuve, qui a fait d'Antraigues un petit paradis de fleurs, de terrasses.......

93. Claire 30/01/2011

Christine Sèvres a apporté beaucoup à Jean à ses débuts, c'est vrai mais compte tenu de son immense talent je reste persuadée qu'il aurait perçé tôt au tard, sans christine. Si, à son décès, il a été très affecté, il dit d'ailleurs avoir vécu là les pires années de sa vie....cela a duré 3 ans environ et pourtant il a sorti en 1980 un CD exceptionnel, avec un Jean Ferrat en super forme et même un Jean Ferrat amoureux, a-t-on dit à sa sortie.....

94. lorca andy 29/01/2011

A toi jean tu nous a quitté voilà bientot 1 an ,,tu nous manque mais grace a you tube je peus apprécier souvent ta jolie voix et ta prestance,,je n'oublie pas christine ta femme que tu as tant aimée et son timbre de voix en puissance et agréable ,,je ne vous oublierez jamais , vous étes dans mon coeur ,je vous aiment ,vos étoiles brillent a tout jamais

95. lulu48 24/01/2011

Merci Isa
Je n'écrirai pas sur ce site si je n'avais pas lu le commentaire d'Aurore . Je ne connaissais rien de la vie privée de Jean Ferrat je ne savais même pas qu'il était marié
je ne commaissais donc pas Christine sevres et d'ailleurs à l'époque j'ai répondu à Aurore qu'il aurait mieux valu ne pas rendre public cet incident de vie privé auquel elle avait assisté.
Moi aussi Isa je préfère celui de Daniel Pantchenko.
Laissons le reposer en paix loin des polèmiques stériles et dommage qu'il faille passer par le site de Christine sevres pour bloger sur Jean Ferrat

96. isa 23/01/2011

j'approuve complètement ce que dit lulu48 et je l'avais mentionné auparavant ce débat entre dans la vie privée des personnes citées. J'ai aussi lu tous les livres concernant Jean, même si je préfère celui de Daniel Pantchenco, peut importe le reste tout ça n'est que polémique

97. Karen Lorca 22/01/2011

A lulu48
Non, je je ne fais pas partie de l'entourage de Jean Ferrat.
Michel Valette a parfaitement le droit (et je le dis clairement dans mon commentaire) de raconter ses souvenirs mais il n'a pas le droit par contre de se dire l'ami de Jean Ferrat car il ne l'avait pas revu depuis des années et des années (c'est lui-même qui le dit, je n'invente rien) ; Il ne connaît pas sa seconde épouse Colette qui était sa compagne depuis plus de 25 ans !!!
Je n'ai aucune certitude contrairement à ce que vous pensez.
ce sont simplement des faits que Michel Valette raconte lui-même dans son livre.
Vous devriez le relire, son livre, car vous n'avez pas du le faire trés attentivement la première fois.
Encore une fois je ne fais que rapporter ce que Michel Valette dit lui-même.
Vous-même vous diriez-vous l'ami de quelqu'un dont vous ne connaissez pas l'épouse depuis plus de 25 ans ? Je vous pose la question...
Michel Valette a connu Jean Ferrat à ses débuts. Ca n'en faisait pas pour autant son ami.
Je ne cherche nullement à polémiquer.
Ce sont les faits, ni plus, ni moins

98. lulu48 21/01/2011

A karen Lorca
Me permettrez vous Madame de vous poser juste une question
Faites vous partie de la famille ou de l'entourage de Jean Ferrat ???? vous avez tellement de certitudes le concernant. La polémique selon moi ne sert à rien si ce n'est qu'à l'entretenir me semble t il ?????
Ce que je suis certaine par contre c'est que la vie privée des gens leur appartient . Qu'il repose en paix nous pensons toujours à lui et j'ai lu les deux livres

99. Ianis 18/01/2011

Bonjour Il existe sur youtube à cette adresse un petit remerciement à l'Artiste Jean Ferrat que j'ai réalisé avec beaucoup de plaisir

http://www.youtube.com/watch?v=kQ6ll-4t1X8

100. Karen Lorca 14/01/2011

Je voudrais faire une mise au point sur le livre "Jean Ferrat, tout simplement" écrit par Michel Valette qui était le propriétaire du cabaret "La Colombe" où Jean Ferrat s'est produit (entre autres) de 1957 à 1964.

Michel Valette fait le "tour de France" (il sera trés prochainement à PONT-DU-CHATEAU, petite ville D'AUVERGNE à quelques kms du petit village où je réside) pour dédicacer son livre (qui n'est pas une biographie mais plutôt un témoignage) en prétendant que Jean Ferrat était son ami...

Son livre je l'ai lu (comme je lis tout ce qui paraît sur Jean) ; il le dédie à Véronique Estel (fille de Christine Sèvres, sa première femme) et à Colette (sa seconde épouse) qu'il ne CONNAIT PAS... (précise-t-il !!!)

Comment peut-on prétendre être l'ami de quelqu'un quand on ne connait pas l'épouse de cette personne ; Colette vivait avec Jean depuis 25 ANS !!!...

Je ne conteste pas du tout à Michel Valette le droit d'écrire un livre de souvenirs sur Jean Ferrat qu'il a connu pendant quelques années à ses débuts mais l'entendre dire et écrire qu'il était son ami... (Il est même précisé sur la couverture : un ami fidèle...), c'est une contre-vérité.

La prosaïque réalité est que Michel Valette était un de ses employeurs et il serait plus honnête de dire qu'ils avaient, à cette époque, une relation amicale sans plus (en tout cas pour Ferrat ça n'a jamais été autre chose). J'en veux pour preuve ce que Michel Valette écrit lui-même : qu'il avait perdu de vue Jean, qu'il lui demandait de le prévenir lorsqu'il venait à Paris, qu'il aurait aimé le revoir ; Jean éludait la question en répondant que lorsqu'il venait dans la capitale il y restait trés peu de temps... (je n'invente rien, tout ceci est dans le livre) Jean n'a jamais eu l'intention ni l'envie de le revoir... et apparemment ils ne se sont jamais revus...

La vérité est que Michel Valette n'avait plus revu Jean Ferrat depuis des dizaines d'années (puisqu'il reconnaît lui-même ne pas connaître Colette !!!). Quand on est ami avec quelqu'un on connaît son épouse surtout si cette femme est votre compagne depuis presque 3 décennies.

Par ailleurs cet ouvrage est truffé d'inexactitudes notamment de dates...

Toute autre est la démarche de Daniel Pantchenko qui a écrit la seule biographie digne de ce nom de Jean Ferrat. Une biographie exemplaire, pleine d'admiration, de sensibilité et de tendresse pour l'immense auteur-compositeur-interprète, poète et humaniste qu'était Jean.

Daniel Pantchenko connaisait Jean Ferrat depuis les années 75, il l'avait interwievé à plusieurs reprises mais lui a l'honnêteté de ne pas se prétendre son ami.

Par ailleurs il ne fait aucun battage médiatique en dédicaçant son livre à tout va...

Si vous ne deviez lire qu'un seul livre sur Jean Ferrat, lisez la biographie de Daniel Pantchenko.

Je ne supporte pas ces personnes malhonnêtes qui prétendent avoir été l'ami d'une personne disparue aux seuls fins de faire de l'argent sur sa mort.

Il y a des gens qui ont de l'élégance et de la classe comme Daniel Pantchenko et d'autres qui n'en ont pas comme Michel Valette...

Excusez ce mouvement d'humeur mais il y a certaines choses qui doivent être dites.

101. elvire 08/01/2011

Tu ne nous quitte pas .
Tu aurais eu 8O ans le 26 décembre .
Nous avons pensé tout ce jour à toi encore plus fort que d'habitude . Nous aurions tant aimé que tu restes encore un peu, encore longtemps . . . Tous les jours nous t'entendons chanter , notre grand, notre très grand ami .Tu étais notre voix, et elle s'est éteinte dans ce monde , pour en dénoncer les injustices comme tu savais si bien le faire , mais nous gardons le flambeau,et essayons de te ressembler . Nous t'aimerons à jamais , et nous te retrouverons bien un jour, là bas, où tu es , c'est certain .

102. bth48 (bernard thauvron) 03/01/2011

Le cd de Christine a eu une diffusion assez restreinte et n’est plus édité depuis bien des années ; très rarement, on peut le trouver d’occasion sur internet (ebay, cd and lp et d’autres sites...) mais généralement à des prix prohibitifs.

A titre d’exemple, un cd promo de 2 titres qui en était issu était proposé récemment à, de mémoire, 150 euros !


Par contre, si vous êtes équipés pour les lire, les 2 45t Polydor et les 2 33t CBS passent assez fréquemment, à des tarifs beaucoup plus raisonnables ; il faut juste être un peu patient mais cela vaut le coût sachant que le cd n’est qu’une compil partielle de titres CBS.

103. fidelaine raymonde et francis 02/01/2011

bonjour et bonne année à tous;

nous lisons le livre sur "la vie de Jean Ferrat", de l'auteur Jean Claude Brierre; un chanteur qui aura marqué notre vie; et nous aimerions nous procurer le cd de Christine Sèvres sur lequel apparaissent les chansons "tu es venu, les 3 cigarettes et d'autres;
quelqu'un d'entre vous pourrait-il nous indiquer s'il est possible de l'avoir ?

merci de votre concours.
raymonde et francis fidelaine

104. isa 26/12/2010

Par l'intermédiaire de ce site et en ce 26 décembre Jean aurait eu 80 ans. Très forte pensée

105. line 03/12/2010

Merci à Karen Lorca de son texte qui résume la vérité sur la relation entre Jean et Christine. Je cite à l'appui les paroles de Jean Ferrat lors d'une interview, en 1969, faite par Jacques Chancel dans le cadre de Radioscopie: "Je la (Christine Sèvres) considère comme une compagne avec laquelle je suis heureux de vivre. Je n'imagine pas terminer ma vie avec quelqu'un d'autre". Dans plusieurs autres interviews , il a toujours souligné l'influence de Christine qui le conseillait sur ses
chansons...elle était la première à les écouter. Il a également écrit, en hommage à Christine, des chansons d'amour, entre autres: "C'est toujours la première fois" et "Ce qu'on est bien mon amour". Je ne fais que citer les paroles de Jean Ferrat dans ses interviews de l'époque.Pour ceux qui ont beaucoup apprécié Christine, et parce que ce site lui est dédié, il est important de dire la vérité.En perdant Christine, il a perdu son égérie. Colette lui aura sans doute apporté un réconfort,mais son public l'a peu connue.

106. isabelle 01/12/2010

Jean Ferrat et Christine Sèvres resteront à jamais unis. Ils se sont aimés, qu'importe le reste, je suis tentée de dire cela ne nous regarde pas. La vie est ainsi faite, Colette est entrée dans sa vie, après on connait la suite....Mes pensées vont à Colette et bien sur Véronique sa fille adoptive et Jean à l'infini.

107. Karen Lorca 30/11/2010

Lulu48. Sans doute ignorez-vous ce que Jean Ferrat devait à sa femme Christine.
C'est elle qui lui a présenté Gérard Meys, son producteur et ami, sans qui sa carrière n'aurait sans doute pas été celle que l'on a connu ; c'est encore par son intermédiaire qu'il a fait la connaissance d'Henri Gougaud qu'il considérait comme le meilleur auteur de chansons. Henri Gougaud est par ailleurs un merveilleux écrivain.
Et puis c'est toujours elle qui le poussait, l'encourageait, qui était toujours de bon conseil sur le choix de ses chansons.
Quand il a sorti son album en 1985 "je ne suis qu'un cri" (dont les textes sont de son ami poète Guy Thomas)certains se sont étonnés que, pour la première fois de sa carrière, il n'ait écrit aucune des chansons de celui-ci,
il a alors répondu que depuis le décés de Christine, il ne pouvait plus écrire, qu'il était comme paralysé... Il savait parfaitement ce qu'il lui devait et que sa carrière a été ce qu'elle a été grâce à elle et à son soutien sans faille tout au long des années de leur vie commune.
Sa vie avec sa seconde épouse Colette a peut-être été plus calme et plus sereine ; elle a été différente bien sûr.
Si Christine n'était pas disparue prématurément il n'y aurait pas eu de Colette...
Et puis, un petit conseil, écoutez Christine (sur Internet car il est hélas maintenant quasi impossible de trouver des enregistrements d'elle dans le commerce).
Vous découvrirez une interprète exceptionnelle. Je l'écoute depuis de nombreuses années et je suis bien souvent bouleversée...

108. lulu48 27/11/2010

A Karen Lorca je ne juge rien, je ne me le permettrai surtout pas je ne connaissais même pas Christine sevres, j'ai juste lu le commentaire de Aurore sur le site monsieurbiographie et je redis Pauvre Jean et pauvre Christine comme quoi Madame ...... le talent ne fait pas le bonheur

109. Karen Lorca 15/11/2010

lulu48 que savez-vous de la vie de Jean Ferrat avec sa femme Christine Sèvres pour porter ce genre de jugement.
C'est vrai que Christine buvait plus que de raison (sachez qu'elle buvait avant de connaître Jean) mais sa personnalité ne se résumait pas à son addiction.
Il l'aimait et a été trés affecté par sa disparition prématurée.

110. lulu48 15/11/2010

Je ne connaissais pas Christine Sevres
Quel courage il a fallu à Jean pour vivre avec elle ?????
L'addiction dont elle souffrait est terrible pour l'entourage mais...... il ne l'a jamais laissé tomber . Il ne pouvait rien faire qu'assister à sa lente déchéance et en prendre plein la " gueule "
Il a eu la gloire, l'argent mais pas le bonheur avec Christine . Ce qui explique peut être qu'ils ne reposent pas ensemble ....
J'espère de tout coeur que Colette sa deuxième épouse ( Cévenole bien trempée) lui aura donné tout le bonheur qu'il méritait..

111. Line 03/11/2010

Parce que ce site est dédié à Christine Sèvres,parlons d'elle avant tout. Avant-hier 1er novembre, c'était le 29ème anniversaire de sa mort.
J'ai eu une pensée émue pour cette femme exceptionnelle aux multiples talents qui a permis à Jean Ferrat de faire cette grande carrière. La fin de sa vie fut tragique. Mais souvenons-nous de Christine et de son bonheur partagé avec Jean lors de leurs belles années. Avec mon affection à tous les deux là-haut.

112. isabelle 14/10/2010

Non Birgit la dernière épouse de Jean n'est pas oublié, elle était présente et à l'honneur à la fête de l'huma. Simplement les "gens" ne la connaissent pas et l'on découvert aux obsèques de Jean. En ce qui me concerne je pense à elles deux

113. Birgit 10/10/2010

Mon cher poète, je reste un peu attristée pour celle avec laquelle tu as passé toutes tes plus dures dernières années; on ne parle que de ta 1ere femme, comme si ta dernière compagne un peu passée sous silence, n'avait jamais existé. Un peu de respect pour elle me semble la moindre des choses; je l'admire et lui transmets toutes mes amicales pensées les plus sincères, même si elle n'était pas la plus connue ! Je pense chaque jour à toi qui m'as tant transmis, veille sur nous tous de là-haut, s'il y a une autre vie ... je l'espère, car là j'oserai aller te parler et rigoler avec toi.

114. Christophe 10/10/2010

Juste un petit rappel : Jean Ferrat n'a jamais eu la carte du parti communiste, sans doute avait-il ses raisons.

Ce n'est pas méchant de ma part, pour personne, simplement une petite remise au point.

115. pierre (site web) 07/10/2010

La chanson "au bal des gens de maison " est signée G.COULONGES/ Jack LEDRU...source SACEM....la chanson (il me semble que c'est bien celle là) est interprétée par Les frères jacques (CD de 2008) :

http://www.musicme.com/#/Les-Freres-Jacques/titres/Au-Bal-Des-Gens-De-Maison-t452948.html

Pierre

116. j h g 38 le 7 10 2010 07/10/2010

J’ais rencontrer JEAN sur la place de la résistance j’ai osé l’aborder nous Avons échangé
Quelques mots j’en garde un souvenir très ému je me suis permis de le prendre en photos
Que je lui ai adressé pour les faire dédicacer ce qu’il fit avec beaucoup de gentillesse et me les retourna à mon adresse je lui en suis très reconnaissant jais u la chance de le rencontre encore plusieurs foi mai la nous échangions simplement un bonjour
Je respectais son désir de ne pas être déranger c’étais dans les années 90 depuis plusieurs
Années nous ne le rencontrions plu nous le savions malade j’en étais très affecter
Malgré tout je continuai d’aller m’assoir sur un banc de la place pendant un grand moment
Ceste vraiment un endroit magiques jais assisté a ces funérailles nous avons passé une journée très émouvante ou contre son grés nous étions des milliers à lui rendre hommage
Je sais qu’il nous pardonne je me suis rendu tres brièvement sur sa tombe au moi d’aout il y avait beaucoup trop de monde il me semble que ce lieu devrait être beaucoup plus respecté
Je comprends l’agacement des habitent d’Antraigues et je leur demande pardon pour tout le dérangement que nous Avons pu leur causer au revoir JEAN et merci pour tout

117. barbara 29/09/2010

Je reviens d'Antraygues où j'ai passé 4 jours à "La Montagne".
Un temps des plus ensoleillés où j'ai pu me retrouver, seule, sans bruit devant la tombe de Jean le 1er jour. Tout au long de mon séjour, j'ai fui tout touriste ou voyeur. J'ai tenté de vivre au contact de la population. C'est ainsi qu'en m'asseyant sur le banc près des parties de pétanque, j'ai pu cotoyer un Monsieur de 80 ans qui était avec Ferrat en équipe pour les parties de pétanque. Et puis ces "anciens" qui jouaient à la belotte.... Chaque jour, je leur serrais la main.
Je suis allée voir l'exposition et là, enfin, j'ai pu entendre ses chansons dans une atmosphère géniale.
J'ai pu aussi me recueillir devant la tombe de Christine Sèvres peu visitée. J'ai arpenté cette place.
Jérôme, le cuisiner, bichonnait de bons petits plats.
Imprégnée de cette Ardèche, je suis rentrée pleine d'émotions et le comble est que j'ai pu revoir sur Internet les "anciens" d'Antraygues sur différentes vidéos.
Si j'ai pu vivre ces instants inoubliables, j'ai pu constater que très peu connaisse vraiment Ferrat et manque de respect dans un cimetière où d'autres reposent.............

118. laforet jakline 22/09/2010

a toi cher jean ,je t"ai visitée en ce mois de juillet 2010 avec émotion je me suis recueillie sur le lieu ou tu es face a cette montagne et déposée 1 rose pour toi l"ami tant aimé depuis toute jeune mes parents mon apprit a aimer le poéte jean ferrat .ah que tu ne t'étais pas trompé le jours ou tes pas ont choisis de paser tes valises en ce mignon village d"antraigues.je suis restée jusqu"a la nuit au café ""la montagne"" et par cette nuit étoilée un de ces étoiles scintillait plus que les autres .j'ai pensée a toi jean et je peus te dire ""un poéte ne meure jamais"" je te garderais dans mon coeur cher ami pour toujours avec le respect et l'affection que tu nous a tant apportées

119. Manu 17/09/2010

Image
Lorsque j'ai reçu le livre de Michel Valette, "JEAN FERRAT Tout simplement" Edition Guy Trédaniel, je savais que ce serait un témoignage d'une grande sincérité, et d'une documentation digne d'un historien.
Michel nous parle des débuts de Jean Ferrat au cabaret "La Colombe", cabaret qu'il gérait avec Beleine son épouse, et malgré les difficultés de gestion du lieu, il a permis à des chanteurs comme Anne Sylvestre, Guy Béart, Jean Ferrat et quelques autres de se produire en public.
Jean et Michel sont devenus des amis, et Michel nous dévoile le parcours de celui qui nous a quitté le 13 mars 2010, et en lequel il a toujours cru, en égratignant au passage les médias qui ont ignoré l'artiste, et qui l'ont encensé comme des nécrophages après sa disparition.
Ce livre retrace avec fidélité la carrière de Jean Ferrat, simplement comme le dit Michel.
Je te salue Michel pour ta défense de la chanson française de conviction et d'expression depuis tant d'années et dont Jean était un symbole.

Merci frangin pour ce que tu nous livres de l'auteur de "Nuit et brouillard", puissent les générations à venir reconnaitre la puissance de ce poète chantant, discret et combatif, à l'écriture fine et ciselée, et qui n'a jamais baissé la garde.

120. isabelle 17/09/2010

je l'aimerais toute ma vie

121. francoise 16/09/2010

Jean, si tu nous vois tu dois continuer de penser que ce monde a perdu la tête.
Tu as été précurseur de beaucoup d'idées ; mais il ne fait pas toujours bon d'être en avance sur son temps.
Tu as chanté l'écologie avant qu'elle ne devienne une mode (que restera t il sur la terre), tu as chanté les plus belles idées et tu disais que tu étais attaché à ces idées au-delà des hommes qui les représentent et parfois les trahissent.Tu as chanté qu'un autre monde était possible même si certains essayent de nous convaincre que ce n'est pas le cas.
Tu as chanté le lien que nous avons pour nos animaux et que cela fait très mal le jour où ils nous quittent.
Tu as chanté l'amitié et et le vide que l'on ressent quand on perd un être qui nous est cher.
Et puis tu as chanté l'Amour des femmes de ta vie. Quelle femme n'a jamais rêvé d'être aimée comme tu le chantais dans "je vous aime" et "l'amour est cerise".
Pour tou cela, pour tout ce que tu nous as apporté Merci et surtout tu resteras vivant en nous, nous te ferons connaître aux nouvelles générations.
Tu fais partie de nos vies, Jean, pour toujours.Nous t'aimons tellement.

122. Lionel JOUY-3,Rue des Castors-71700 TOURNUS (site web) 12/09/2010

LIONEL 71: J'ai été moi aussi outré de
l'absence d'autorité gouvernementale aux obsèques de Monsieur FERRAT et en particulier d'un certain Mitterand, pourtant réprésentant les ARTS; mais quand on à viré sa cuti, on oublie très vite ses anciennes amours; Je ne voterais jamais plus !

123. Françoise 12/09/2010

Hier la fête de l'HUMA a rendu un hommage à Jean Ferrat.
Moi qui avais tout au long de ces années écouté ses chansons, marché sur les chemeins d'Antraigues sans jamais vouloir le déranger, j'avais besoins d'être là à ce moment-là.
Beaucoup d'émotions dans la foule lorsque les chanteurs ont repris toutes ses chansons. Des mots murmurés, des larmes qui coulent, des mains qui se serrent, des regards qui se croisent. A la fin du concert on est tous reparti mais on sait que nous avons vécu un moment de partage grâce à lui, pour toujours il sera dans nos coeurs. Merci à toi Jean nous t'aimons pour toujours.

124. stefanie 26/08/2010

j'aurais tant aimé te rencontrer,jean,tu as ete et resteras mon maitre a penser.J'ecoute tes chansons en boucle,elles me consolent ,ta voix si chaude me fait un bien fou.je ne t'oublierai jamais.J'etais la ce jour la a entraigues,il y avait une telle communion ,une telle paix.T'aurais pu rester encore un peu,on a tant besoin de toi.Tu es irremplaçable
Merci Jean

125. mary 23/08/2010

Ce merveilleux poète est parti , quel vide , la montagne est soudain bien triste ! Il restera toujours en Nous..quel dommage de ne pas avoir les disques de Christine SEVRES...
Pourtant habituée de la région (Genestelle) je n'irais pas au cimetière ,par respect pour Colette.
Son départ a été salué par les "petites fleurs de la grande estime" et cela était formidable.
MERCI MR FERRAT !

126. noel 18/08/2010

Voilà six mois que vous avez quitté cette terre et je ne peux vous oublier. Je suis toujours aussi triste que ce 13 mars où le monde s'écroula sous mes pieds. Vous este mon maître à penser pour toujours et ce depuis que je connais vos chansons (1972). Il ne se passe pas un jour où je pense à vous. Votre absence est un vide immense et personne ne pourra le combler. Je vous demande pardon de ne pas avoir été à votre enterrement mais je me suis promis de passer me recueillir sur votre tombe dès que j'en aurais la possibilité, vous valez au moins cela. Reposez en paix auprès de Madame Sèvres, vous lui avez tellement manqué, je sais que voulez chanter de nouveau ensemble toutes ces matinées pour l'éternité. Merci M Ferrat, il est impossible de vous oublier.

127. barbara 21/07/2010

J’ai lu tous les commentaires et une question revient souvent : la place de Christine Sèvres au cimetière.
Tout d’abord, je ne pourrais jamais oublié le 13 mai 2010, Jean Ferrat est mort le jour des 90 ans de mon seul oncle. Mon père, qui m’a énormément appris sur la musique classique, de variété et beaucoup d’autres domaines même si parfois je démontrais une opposition d’adolescente à la variété de ces années, mais je me souviens qu’il m’ait parlé de Piaf, Dumont, Brassens, Enrico et de bien d’autres……mais pour Jean Ferrat, un certain vide que j’expliquerais par son arrêt de la scène bien trop tôt. Ce qui ne m’empêche pas de connaitre bon nombre de chansons dont "nuit et brouillard" (étonnant !!!!!!!!!!!) et un visage pas très clair dans ma mémoire (née en 52).
Sa mort me touche et je décide de découvrir par le biais d’internet ce grand homme. Je découvre un jeune homme charmant avec des yeux très expressifs, un joli sourire, puis un moustachu et là je découvre Christine Sèvres dans différents interviews où le visage de Jean montre l’Amour qu’il porte à sa femme.
Musicienne (pianiste classique), je n’écoute pas toujours les paroles mais davantage la mélodie et là, je découvre chaque jour les paroles, je tente d’entendre le sens qu’il a voulu donner et je me laisse la liberté d’écouter ces poèmes chantés avec ma propre perception m’évadant dans ce pays d’Ardèche. Et j’en abuse……..comme pour rattraper un temps perdu
Peu importe s’ils ne sont pas dans la même sépulture, je les respecte tous les 2 et souhaite vivement qu’ils soient désormais réunis dans la paix et l’Amour tout en respectant sa seconde épouse.
Une chose est sure, je me rendrai à Antraygues quelques jours sur les pas d’un grand poète mais n’oublierai pas l’existence de Christine Sèvres et sans aucun jugement.
Mes amitiés à ses proches


128. Karen Lorca 17/07/2010

Fin juin, je me suis rendue à Antraigues me recueillir et déposer quelques fleurs sur la tombe de Jean Ferrat ainsi que sur celle de sa première femme, Christine Sèvres. Christine que l'on oublie toujours et que je considère comme la plus grande interprète de la chanson "d'espression". Un extraordinaire talent qui n'a jamais été reconnu à sa juste valeur... Prenez le temps d'aller l'écouter sur Youtube ou Dailymotion et vous comprendrez ce que je veux dire... car malheureusement, depuis longtemps, on ne trouve plus ses enregistrements dans le commerce.

La disparition de Jean m'affecte au-delà de ce que j'aurais pu imaginer et me laisse totalement désemparée... Il occupe mes pensées et il ne se passe pas un jour depuis ce funeste 13 mars sans que je ne fonde en larmes... Je ne suis pourtant plus une gamine ; j'ai passé la cinquantaine... mais sa mort me bouleverse et me plonge dans un profond désarroi et une tristesse infinie.

Mais comme l'a si justement dit son amie, Francesca Solleville "son oeuvre restera dans nos coeurs et nos pensées car elle d'une grande valeur humaine".

Adieu mon tendre poète...

129. Birgit 16/07/2010

Tu es parti depuis déjà un peu et pourtant tu es chaque jour dans mon coeur et le resteras à jamais, car tu représntes tellement de bonheur, par delà ton art ...je ne t'oublie pas et de là-haut tu dois te sentir aimé, savais-tu que c'était à ce point ? Perdu au fin fond de l'Ardèche, personne ne t'oubliait ! Chacun savait que tu étais là et cela nous suffisait (enfin, presque). Maintenant tu as rejoint ta planète de cristal et nos pensées sont toujours avec toi. Tu nous as laissé ta voix, ta poésie, ta droiture. Merci pour tout et à très bientôt j'espère.

130. Therese Biancamaria-Walker 04/07/2010

Jean Ferrat sera toujours present dans ma vie malgre sa disparition. Il me manque autant que mon pere me manque.

131. Odile ROUSSEL ROUEN 24/06/2010

Aujourd'hui 24 juin 2010 nous étions des milliers à défiler dans les rues. En fond de manif, parfois on entendait la chanson "Ma France", celle de 36 à 68 chandelles. Au coin de la bouche nous arborions la" petite fleur profane, celle qui jamais ne fâne.." et qu'on appelle ESPOIR.
Le journal L'HUMANITE a édité un spécial J. Ferrat fort bien conçu et on y voit Christine, Jean et Colette.
C'est sûr, vous étiez à nos côtés, nous avons cheminé ensemble.. dan toutes les rues de la belle France.

132. isabelle 13/06/2010

je suis allée au cimetière d'Antraigues me recueillir sur la tombe de Jean Ferrat j'en avais besoin et je suis sortie du cimetière apaisée. J'ai eu l'occasion de le croiser dans son village, j'ai jamais voulu le "déranger". Par contre je lui ai écrit, il m'a répondu quel bonheur ! J'y retournerai

133. PUTEAUX 28/05/2010

J'ai 60 ans et avec la disparition de Jean Ferrat, toutes les portes de mon enfance, de mon adolescence se sont subitement ouvertes et un ras de marée d'émotion m'a submergée. J'ai de la peine, du chagrin parce que Jean Ferrat était le grand frère de mon enfance et il faisait la joie de mes chers disparus. C'est bon de l'avoir connu .......... Merci poète à la voie si chaude.........

134. Mireille 24/05/2010

De quoi est morte Christine Sèvres ?

135. Birgit 23/05/2010

Mon cher poète, ta vie n'aura sans doute pas été celle que tu aurais imaginée auprès de celle que tu as tant aimée; tu auras sans bcp souffert tout au long de ton existence, sans que l'on n'en sache rien, par respect, amour, pudeur, "les dessous chics, c'est ne rien dévoiler du tout, se dire que lorsque l'on est à bout, c'est tabou"; je pense toujours à toi tous les jours et essaie de suivre ton exemple. Ne nous quitte pas, reste encore un peu.

136. drouette 13/05/2010

ma mere ma transmis l amour qu elle avait pour jean ferrat elle nous a quitte le 12 mars 1978 la mort de jean m a bouleversee et chaque jour je pleure mon chagrin est la omnipresent en perdant jean c est comme si j avais perdu maman une seconde fois elle me manque il me manque le 12 mai 2010 je suis allee lui rendre hommage a antraigues pensant qu apres je serai mieux mais ma peine est la elle ne me quitte pas et ses chansons resonnent sans cesse dans ma tete je n ai qu un regret celui de ne pas l avoir connu je devais venir l annee derniere le voir a antraigues mais des evenements sont venus contrecarrer mon plan si j avais su....il me manquera toujours

137. Dany de Caen 12/05/2010

Depuis la disparition de Jean Ferrat, je vais souvent voir l'interview de lui et Christine et c'est vraiment touchant de voir à quel point il l'aimait, cela transparait dans son regard, elle souffrait certainement, et c'est dommage qu'elle n'ai pas fait plus de duos avec lui, comme "la matinée", que je regarde sur le net et ils sont si beaux tous les deux, quel beau couple, dommage que Christine se soit détruite petit à petit car elle aurait pu encore faire de belles chansons de son mari.
Est-ce que Véronique Estel fera une rétrospective de leur vie commune et sortira un livre que j'achèterai évidemment ?

138. brondy 09/05/2010

j'ai eu la chance de connaitre le répertoire de Jean FERRAT en 1968 dans les bals de Nantes ,ou la plus part de ces chansons étaient reprisent, je n'ai pas eu l'honneur de le connaitre de sont vivant ,à mon grand regret
je suis passé hier sur sa tombe à antraigues /valones, et j'ai été surpris de voir la tombe de Christine SEVRES un peu éloigné de celle de jean et avec si peu de fleurs....?

139. Daniel VASSE 08/05/2010

Au petit cimetière d'Antraigues-sur-Volane, je me suis incliné sur la tombe de Jean (et de son frère). Puis j'ai cherché la sépulture de Christine Sèvres (à l'écart, hélas) et je me suis demandé pourquoi celle qui avait partagé sa vie avec Jean ne pouvait être avec lui dans le même caveau familial.
J'en ai eu bien de la peine !

140. corinne d'issoire 05/05/2010

bonjour,

pouvez vous me dire si christine sevres est enterrée à marseille ou à entraigues merci.

Réponse : Antraigues.

141. bth48 05/05/2010

Je ne pense pas que l'on puisse trouver sur le net la version de Christine Sèvres, hélas !
Par contre, pour vous faire une idée de la chanson, celle d'Yvette Théraulaz figure sur Deezer :
http://www.deezer.com/fr/#music/result/all/oscar et irma

142. 1906cch 05/05/2010

est-ce que quelqu'un sait si on peut écouter le titre "Oscar et Irma" sur internet ? je ne connais pas cette chanson.

143. josy 28/04/2010

A chaque passage sur cette terre d'Ardèche, celle de mes ancêtres, je pensais aller voir Ferrat, mais la gêne de le déranger me retenait. Cet été sera autre puisque j'irai le saluer, il me manque, heureusement que ses sublimes chansons survivent

144. Françoise de Nanterre 20/04/2010

Mon grand artiste, mon père, mon éternel poète, je te pleure chaque jour depuis ton départ. Je serai sur ta petite place d'Antraigues ce vendredi 23 avril 2010. J'ai hâte et j'ai peur... Peur de me sentir vide de toi, toi Jean que je rêvais voir au moins une fois dans ma vie. A la place je devrai me contenter de t'imaginer et de marcher sur tes traces que tu as laissées depuis tant d'années sur ta terre d'adoption. J'ai perdu un père, ça fait mal, je souffre Jean, mais tu m'as apporté tant de bonheur de par ta voix chaude au timbre unique et tes si merveilleux textes. Et tu nous as laissé à tous un patrimoine musical tellement riche et inoubliable. Sincèrement Jean tu me manqueras à jamais. Je t'aime tant.

145. Birgit 18/04/2010

je ré-écoute tes chansons plus attentivement et me suis surprise l'autre jour, alors que j'étais seule, à dire tout haut "mais qu'est-ce que c'est beau ...! ". Oui, je le savais déjà, mais le redécouvre chaque jour; tu vois tu ne nous as pas quittés et je te sais présent avec nous tous, nous apportant l'importance de la poésie, de l'honnêteté, de la justice, de la fraternité; tout ce qui a bercé mon adolescence. Merci Jean d'être toujours là, grâce à tes chansons pour nous aider; nous rappeler les vraies valeurs. Je pense à toi et sais que tu es là. Garde-nous tous, veille à ce que nous restions dans le droit chemin. Je t'aime.

146. jadas françoise (site web) 13/04/2010

A notre grand JEAN,
On t’a attendu toute la matinée
Nous étions vingt et cent, collés et serrés.
Tu voulais mourir au soleil
Le ciel était bleu à nul autre pareil.
Durant toute une vie tu nous as bercés
De tendres poèmes parfois engagés,
Même ceux qui avaient pris la porte à droite
Avaient les yeux mouillés et leur peau était moite.
Tu vas croiser ton chef de gare
Avant de prendre ton dernier train
Vers les cieux où tu prends la barre
Le temps des cerises viendra enfin.

Ta montagne sera toujours belle
On ne verra pas le temps passer
Les hirondelles battront de l’aile
Quand l’automne elles voudront annoncer.
Là haut dans ton palais d’étoiles et de lune
Ta môme et Ouralou seront à tes côtés,
Nous en bas sur la terre brune
Nous continuerons à t’aimer.

Que ferons-nous sans toi qui ouvrais les consciences
La NATURE prendra-t-elle place à la science ?
Ce que tu pensais était beau :
Pour les enfants des temps nouveaux
Restera-t-il un chant d’oiseau ?
Un jour, un jour viendra où les gens s’aimeront
Et pour passer le temps nous chanterons
En famille, en amour ou entre amis
Que c’est BIO, c’est BIO la vie !!!

Françoise JADAS de Toulouse, une écolo de cœur.

147. chantal du 38 06/04/2010

Merci à Agrip73 pour l'adresse, j'ai apprécié d'avoir pu écouter ce titre que je n'avais jamais pu entendre. En cliquant sur le côté on a aussi accès à une interview de Jean Ferrat et de Christine Sèvres dans laquelle elle fait part de son amertume face au public qui la boudée au détriment de Jean.
Beaucoup d'appelés, peu d'élus....pourtant une belle voix...mais malgré tout je préfère la voix si particulière de Jean.

148. AGRIP73 05/04/2010

Une vidéo du magnifique Duo
La Matinée est disponible ici:

http://www.youtube.com/watch?v=C5nWVId9vxY&feature=related

149. Marianne 05/04/2010

Oups j'ai oublié ceci : je recherche l'enregistrement du "Vivement dimanche de Janvier 2003" dernière apparition de Jean Ferrat - ou du "vivement dimanche" du 14 mars 2010 qui était une retransmission de l'émisssion de 2003 !
Merci

150. Marianne 05/04/2010

Que dire après tant d'hommages !
Je suis de tout coeur avec vous tous, j'admirais tellement cet homme ! Je savais qu'il vivait en Ardèche mais pas vraiment où, l'important pour moi, c'est que je le savais vivant ! J'ai donc reçu un vrai choc le 13 mars car j'ignorais qu'il était malade ; Les médias ont parlé de longue maladie, avait-il un cancer ?
Moi qui m'intéresse un peu à l'astrologie, je découvre qu'il était du même signe que moi (Capricorne) et comme je le reconnais là : pudique, discret, rebelle, intègre...Tout ce qui fait ce signe de terrien !
Bonne route sur l'autre rive, Monsieur Jean Ferrat, je vous dis à bientôt, car c'est sûr, on se reverra certainement un jour...
Merci pour toutes vos sublimes chansons !

151. bernard 02/04/2010

la puissance et la justesse des mots, la qualité musicale transcendée par le merveilleux Alain Goraguer une voix unique ont fait de Jean Ferrat l'Auteur,Compositeur, Interprètre le plus complet de sa génération. une Homme exeptionnel.toujours en ligne sans compromis, chacune de ses chansons ont fait et feront réfléchir les générations qui ont bien besoin qu'on leur montre le vrai chemin. Merçi M. Ferrat.

152. Dany 01/04/2010

En ces temps, toujours et encore, où les convictions de beaucoup naviguent au gré des vents des ambitions personnelles, où le confort est souvent acquis et conservé grâce à des ideaux à géométrie variable, un honnête homme, un vrai humaniste, doublé d'un poète incontestable et d'un artiste non loin d'être incomparable, nous a quitté sans avoir vu lui non plus ce jour où les gens s'aimeront.
Il était sympathisant communiste, comme il disait, jamais "encarté", libre et lucide donc de ce que certains en avaient galvaudés l'essence même. Depuis ce samedi 13, on voit beaucoup couler des larmes de crocodiles, de ceux qui ont oublié, qu'hier à peine, il était censuré, interdit de médias, notamment par un certain Général dont beaucoup se réclament aujourd'hui. Relisons les paroles de Potemkine, Nuit et Brouillard, Ma France, etc .. interdites d'antenne à l'époque, et on y cherchera vainement des paroles subversives, terroristes comme on dirait aujourd'hui.
Oh le vilain petit chanteur "engagé", qui détonait au milieu de ces artistes bien propres sur eux qu'étaient Johnny Hallyday, Michel Sardou, Claude François, etc...!!! Rien d'agressif chez ce fils de juif mort en déportation, ce Parisien reconverti Cévenol, mais de la détermination toujours empreinte de tendresse et d'amour.
Non, il ne chantait pas pour passer le temps, il aimait sans pour autant perdre la raison, et il lui aurait été facile de continuer à surfer au faîte de sa gloire sur les vagues de la célébrité. Il a préféré quitter la scène très jeune et vivre une vraie vie dont l'équilibre lui permettait de se consacrer pleinement à ses passions, pour écrire et chanter ses vérités. Ses vérités justement, qui n'étaient pas bien sur celles de tous, il les a toujours défendues, et tous le reconnaissent, avec honnêteté, fidélité, sans compromission ni complaisance, mais toujours les yeux grand ouverts, sans les détourner. Au delà des goûts de chacun, on juge un vrai artiste à la diversité de styles de son répertoire, de son oeuvre, de sa carrière, musicale ou pas, des thèmes abordés. Peu l'ont réussi, qu'ils soient chanteurs, comédiens ou autres : Ferré, Brel, Trenet, Brassens, Nougaro, Bécaud, Bourvil, Aznavour, etc.. Il étati donc un des derniers, si ce n'est le dernier.
Donc, "tonton", comme l'appelait affectueusement Isabelle Aubret, a eu un bilan plus que globalement positif, à saluer aujourd'hui !
Certains d'entre nous ont eu la chance de le côtoyer, de chanter avec lui et pour lui, de traverser même l'Atlantique pour cela, vers ce Québec qu'il appréciait tant. Ce fut sa dernière intervention sur une scène, devant des milliers de spectateurs. C'était en Août 2007, avec Marco et Jacky...
Il restera dans nos coeurs, pour sa fidélité à des valeurs humaines, pour sa croyance en l'homme, pour ses mots d'amour et de révolte si bien écrits et chantés.
On ne voit pas le temps passer : un pan d'enfance (quand on était "môme"), un pan de vie s'en sont allés, et il en est qui sont plus difficiles à voir partir.
Je veux croire, du fond du choeur, que notre édition 2010 saura y rendre un immense hommage, en ajoutant aux 3 B un grand F, quitte à chambouler le programme (un simple petit truc en début ou fin de concert ne serait pas suffisant de la part d'une Semaine Chantante qui existe beaucoup grace à lui, et dont il était le parrain)
Adiou tonton

153. patou 31/03/2010

Jamais je n'aurai cru avoir autant de chagrin, jean, les poètes ne pleurent pas, ils partagent tant ailleurs et sensible à la souffrance du monde. Toujours, si proche de ton âme,que j'ai toujours ressenti .Tu est une si belle Note de l'étoile qui a été ta vie, et l'amour ta source,l'universelle tendresse d'un paysage, d'un chant si fort et si fragile de ta montagne,tu m'as redonné le gout d'écrire
humblement. Tu seras toujours dans mon coeur TU NOUS MANQUERAS TANT TON MESSAGE EST PASSE DANS BEAUCOUP DE CŒURS.ils en ont bien besoin dans ces temps SI!!! je penses et souhaite bon courage a tes proches.

154. Roderik DdW 28/03/2010

Ce qui frappait chez Christine Sèvres étaient sa belle voie profonde, son authenticité, ainsi que ses belles mains, ses longs doigts qui trahissaient son immense talent Est-ce que Véronique Estel, sa fille, pourrait nous raconter plus sur elle?

155. Birgit 28/03/2010

à mon tendre poète dont la si douce et profonde voix a marqué ma vie à jamais. J'aurais aimé qu'un homme m'écrive "aimer à perdre la raison" ou "je vous aime" ou "la matinée se lève" ou... tant d'autres, mais c'est Potemkine qui m'arrache les larmes, elle me prend aux tripes, celles de la fraternité !
Tu es parti emmenant avec toi mes années bonheur. Je t'aime.

156. sylvia sultan 27/03/2010

trop de chagrin, j'étais si heureuse de m'être jointe au site "les amis de jean ferrat" après tant d'années je pouvais enfin avoir l'illusion de l'approcher et j'avais écris une semaine avant qu'il nous quitte "j'espère que la vie pour notre JEAN est en ce moment "que c'est beau la vie" je ne savais pas qu'il était malade. Lorsque l'on aime il faut le dire. Mon grand mon plus grand poete chanteur depuis l'age de quatorze ans que serais je sans toi ??? DOULOUREUSE PEINE

157. Sylvie de Vaucresson, le 26/03/2010 26/03/2010

J'ai été bercée dans mon enfance par cette voix inimitable de Jean Ferrat avec d'autres (comme Jacques Brel dont la mort remonte à mes 18 ans et dont je me souviens précisément). Jean-Ferrat incarne l'Artiste Parfait et équilibré, avec une grande sensibilité posée et pudique et qui a chanté d'une voix chaude et juste des messages universels avec finesse et subtilité.Outre cette voix merveilleuse et sa poésie qui vous transportent, ses messages sont autant de cris que de mélodies apaisantes à l'âme et au coeur. il a su les exprimer par la chanson (même si je n'ai jamais partagé pas ses sympathies politiques lié à son passé douloureux, je partage ses valeurs)et incarner en chantant des valeurs qui sont autant de messages universels qui laisseront leurs empreintes avec une force si juste et ce bien plus que de beaucoup de soit-disant grands hommes politiques.

158. bambou 24/03/2010

les morts comme disait brassens sont tous de braves types !!!

159. Ludmilla Rat 24/03/2010

Je pleure, j'écoute ses merveilleuses chansons, dès mon réveil. Je me dis que quelque chose de spécial s'est passé,d' inexplicable, mais très réél, qui a submergé énormément de monde, une vague géante de poésie, de réalité sur la vie ici-bas. Je pense à sa famille, que je découverte maintenant. Je les embrasse tous, et toi, Jean, lorsque je suis allée à Antraigues il y a 2 ans, je sentais ta présence.... et j'étais bien.

160. Danièle de Montpellier 23/03/2010

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?


Monsieur Jean FERRAT, je vous aime.

161. lacharbo (site web) 22/03/2010

Tu es mort Poête ...
Ca fait mal , si mal ...

162. JACKIE 22/03/2010

Il m'arrivait de penser "Jean Ferrat est là quelque part dans ce magnifique paysage ardéchois". je crois que j'aurais aimé le rencontrer et lui parler, de tout et de rien. Je n'écoutais pas souvent ses chansons, mais je fredonnais "La matinée", "l"amour cerise", "le chataigner" etc.. dans les périodes ou j'avais besoin d'air pur, d'exprimer des choses authentiques, ces choses qui manquent a nos vies parfois un peu étriquées.
Mais voila, j'ignorais qu'il faisait parti de facon aussi intime de ma sensibilité, que son regard sur les relations humaines, l'amour, l'amitié croisait le mien et celui de tant d'autres. Mais voila, jean FERRAT nous quitte, il me laisse face à ma grande tristesse "à ne savoir qu'en dire", j'écoute et j'éteinds parfois le CD qui tourne en boucle depuis quelques jours dans ma voiture selon la couleur du ciel, selon ma fébrile convicton qu'il n'est peut etre pas si loin...

163. Mie-Claude Caresmel Giffrain 22/03/2010

Monsieur Ferrat,

Je verrai toujours le monde à ta façon, je garderai toujours en moi cette soif de justice, de solidarité, ce rêve d'un monde meilleur.
Ta voix chaude et les valeurs qu'elle défendait ne s'éteindra jamais car nous sommes nombreux à vouloir les faire vivre.
J'ai pleuré comme lorsqu'on perd un ami, l'ami que tu étais devenu et qui ne chantait pas que pour passer le temps.
Je pense aussi à ta compagne Colette, à ta fille, ta famille, tes amis.
Je t'embrasse.

Marie-Claude caresmel-giffrain
PLOUER SUR RANCE (Bretagne)

164. ANNICK 22/03/2010

JE NE CESSE D ECOUTER EN BOUCLE CETTE MERVEILLEUSE CHANSON EN DUO " la matinee" ET JE ME DIT QU ON A PERDU QUELQUE CHOSE D IMMENSE SUR CETTE TERRE QUELQU UN QUI SAVAIT AIMER ET L EXPRIMER PAR DES MOTS QUI SAVAIT LEUR DONNER UN SENS ET PAS DES MOINDRES. NOUS AVONS PERDU UN GRAND HOMME. ET JE CROIS QU IL EST LOIN CELUI QUI POURRA LE REMPLACER UN JOUR J AI UNE PEINE IMMENSE SES MOTS RESONNAIENT DANS MON COEUR COMME UN CHANT D AMOUR QUI M ETE DESTINE.ADIEU GRAND HOMME ON SE RETROUVERA.

165. Joëlle 22/03/2010

Monsieur Ferrat, je vous admire depuis que je suis adolescente. Vous allez laisser un grand vide dans ma vie, mais vos chansons resteront à jamais.

166. Michelle Fossard 21/03/2010

Toute ma famille s'associe à moi pour dire tout l'amour que nous avons pour Jean Ferrat. Depuis ses débuts, au fur et à mesure de ses créations qui, à chaque foi, nous laissaient très sensibilisés et admiratifs. Et que dire de l'homme ? un exemple en matière d'humanité pour les dirigeants de notre pays, LA FRANCE.

Jean Ferrat sera toujours dans notre coeur et ses chansons nous accompagneront jusqu'à la fin de notre vie.

167. Pascale Joly 20/03/2010

C'est une bouche gourmande,
faite pour le rire et le plaisir,
pour les mots du coeur, les musiques de l'âme.

C'est un regard grave et rieur,
tendre et perturbateur,
des yeux qui donnent ou qui exigent.

C'est une voix chaude et calme,
vibrante et forte,
qui crie justice et murmure je t'aime.

Et c'est une moustache,
énorme et provocante,
posée comme un accent circonflexe sur un sourire enjôleur et moqueur ...

C'est le FERRAT de mon enfance, le Jean d'Antraigues et d'Aragon.


Comme il va nous manquer ...

168. Nacera Bouara 20/03/2010

Jean, mon bien-aime, je suis inconsolable et je supporte encore moins ce monde sans votre presence, vous qui m'avez bercee toute ma vie, je vous pleure encore et vous ne pouvez imaginer la profondeur de ma peine. Je dis tout simplement qu'il faut remercier le Seigneur d'un Etre Exceptionnel comme vous, d'une Ame aussi belle que la Votre Mon Cher Monsieur Ferrat. Je n'ai jamais pleure un artiste bien quil y en ait que j'aime et j'admire, mais votre place dans mon coeur etait speciale et exceptionnelle et l'amour que j'ai eu et que j'aurai toujours pour vous est indescriptible. Je vous aime plus que vous ne l'imaginez et a travers ce message, je voudrais presenter toutes mes condoleances at la Famille de Jean Ferrat et a ses amis et je m'associe a tous ceux qui l'ont aime et qui le pleurent. Jean, mon amour, mon ami, mon camarade, vous allez me manquer comme pas possible, ma peine est immense et mon coeur saigne, je vous aime tant! Que Dieu benisse votre ame. Reposez en paix mon Bel Ami, mon Bien-Aime. Vous vivrez a jamais dans mon coeur!

169. REGINE PERALES 20/03/2010

[b][/b]
Au revoir Jean,

je suis certaine que nous nous reverrons au Paradis des Poètes où tu te trouves maintenant avec BRASSENS et BREL, et là-haut tu ne souffres plus ni physiquement ni moralement des injustices de la vie d'ici-bas.
je connais par coeur toutes tes chansons (200), je t'avais envoyé des courriers en 80, 82, 85 etc..., pour te dire que ton public attendait avec impatience tes nouvelles oeuvres, et j'avais l'intention récemment de t'en envoyer un autre pour te réitérer mon admiration, à croire que je sentais ton départ.
Mes enfants ont été bercés par tes chansons alors que d'autres enfants par des berceuses, mon mari chantait tes oeuvres également lors de soirées festives entre amis, et avait même chanté tes chansons durant les bénédictions nuptiales, où tu nous avais envoyé à notre demande, les partitions musicales pour la pianiste, tu étais d'une rare gentillesse.
Nous sommes venus souvent à ANTRAIGUES, mais nous n'avons jamais osé t'aborder, et t'avions remis devant ton portail un cadeau pour te remercier

A BIENTOT JEAN, NOUS NE T'OUBLIERONS JAMAIS.

REGINE ET CHRISTIAN

170. chantal du 38 19/03/2010

La mort de Jean Ferrat m'a ramené à la mort de mon père qui l'aimait tellement, qui chantait ses chansons et qui nous a appris à aimer sa voix, ses textes. J'irai aussi à Antraigues sur sa tombe pour l'honorer, et si un rassemblement de fan venait à s'organiser j'aimerai bien le savoir. Merci d'avance. Merci à Colette qui dans l'ombre l'a aidé dans les dernières années de sa vie et je pense que c'est surement pas très simple d'être la femme d'une personne connue. [b][/b]

171. françoise renaud 19/03/2010

Surtout ne regrettons pas l'absence de ce"tout-Paris" que Monsieur Ferrat semble s'étre employé à fuir depuis si longtemps...La ferveur populaire et la dignité qui ont présidé à la cérémonie d'Antraigues valent tellement plus que les larmes télégéniques de ceux dont le comportement a été ,est et sera toujours incompatible avec les valeurs que défendait cet homme debout.
Il existe, je crois , au Japon une distinction qui nomme "trésor de l'humanité"ceux qui , toute leur vie 'ont été plus grands que la moyenne...dommage que nous n'ayons pas ce concept en france , Monsieur Ferrat y aurait toute sa place!
Souhaitons que quelque part quelqu'un prenne la relève de cette si belle àme et permette aux générations qui montent d'avoir la chance de réfléchir comme il a donné à réfléchir sur ceque devrait étre le monde.
Françoise 35

172. marie_christine 77340 19/03/2010

Merci Jean de m'avoir donné tant de bonheur à t'écouter, tu restera dans ma mémoire jusqu'à la fin de ma vie, et bien au-delà, car même la haut, j'emporterai tes chansons avec moi. Je t'aimais tant et tu va beaucoup me manquer. La beauté de ton Ame, ton Humanisme, ton Humanité font de toi un Etre que l'on ne pourra jamais oublier. Au revoir....

173. desboeufs 19/03/2010

merci tout simplement, je vous ai cotoyé j'habitais LAVIOLLE et j'ai beaucoup de remords de n'avoir osé vous saluer, vous faites partie de ma vie, j'ai 63 ans et c'est à 50 ans que je vis l'amour grace à vous nous ne vous oublierons pas, nous nous rendrons à antraigues pour honorer votre memoire. lucie

174. Breda 19/03/2010

Chèr M. Ferrat, je suis triste à cause de votre départ, mais vous allez continuer a vivre dans les coeurs des milliers des gens qui aiment écouter vos belles chansons. J´adore vos chansons et j´aime les souvent écouter!
Reposez en paix, M. Ferrat et Mme Sèvres!
Breda de Ljubljana, Slovénie

175. bth48 19/03/2010

Bonjour Raoul.

Tout d'abord, merci pour la mise en ligne des articles de "je chante" consacrés à Jean et à Christine.
Moi aussi, j'ai été choqué par le manque de réaction des "confrères" prompts d'habitude à s'afficher dans les petites lucarnes ; étonné aussi de leur absence à Antraigues ... mais c'est vrai que des obsèques à St Germain des Prés, c'est plus dans leurs habitudes !

176. Raoul Bellaïche (site web) 19/03/2010

Bonjour,
Je suis à la fois étonné de la ferveur suscitée par la mort de Jean Ferrat (même les médias ont été plutôt dignes) et... du silence assourdissant de ses "confrères" ! Excepté Didier Barbelivien, interviewé sur TF 1 samedi 13 mars (visiblement, il connaît bien l'œuvre de Ferrat et il sait chanter), Yves Duteil, qui a dit des choses intéressantes, Moustaki interviewé par téléphone, Béart dans la presse... pas un seul chanteur ne s'est manifesté ! Gros silence d'Aznavour, habituellement peu avare de commentaires (même s'il n'est pas en France, il aurait pu se fendre d'un communiqué. Ils étaient tous deux dans la même maison de disques), silence des "anciens jeunes" (Souchon, Lavilliers, Yves Simon, Le Forestier, Goldmann, Cabrel... et j'en passe) ainsi que des représentants de la dite "nouvelle scène".
Qu'en penser ? Ferrat — ses chansons, l'homme, ses combats, ses idées — représente tout ce que la "branchitude" actuelle rejette (voir l'article des Inrocks).
Quoi qu'il en soit, j'ai été étonné par cette ferveur populaire, je savais qu'il était aimé de beaucoup de gens, les "vrais gens"?
J'ai mis en ligne sur le site de la revue JE CHANTE quelques articles des deux numéros épuisés, ainsi qu'un ensemble sur Christine Sèvres.
Je vous laisse les découvrir :
www.jechantemagazine.com
Amicalement
Raoul Bellaïche

177. Annie-France 18/03/2010

L'adoration à DIEU, commence par l'admiration aux poètes.
Jean, tu étais une étoile ! ta lumière nous manquera.
JE T'AIME

178. PATRICIA 18/03/2010

au revoir m FERRAT vous avez enchante ma vie; votre combat est aussi le mien. Ilnous reste les textes les plus beaux les plus sensibles et les plus engages de la chanson française

179. Patricia 18/03/2010

Comment ce fait-il que Jean, ne soit pas enterré avec Christine?

180. Viviane de MARSEILLE 18/03/2010

je n'ai q'une phrase a vous dire "Jean je vous aime et vous aimerai toujours"vous allez terriblement me manquer car je sais qu'il n'y aura pas la "relève" de Jean FERRAT c'est impossible .
La haut il y a mon père ,il vous aimait et qui sait a deux vous allez peut être m'envoyer un message.
On peut rêver...........

181. Thierry 18/03/2010

Je pense qu'il s'agit d'enregistrements publics (applaudissements à la fin), diffusés à la radio (France Culture?)lors d'une émission consacrée à Christine Sèvres. Sa voix est malheureusement shuntée par moments avec superposition de témoignages.

182. bth48 18/03/2010

@ Thierry.

Connais-tu l'origine de ces enregistrements (spectacle, émission télé, radio ...)car je te confirme qu'ils n'ont pas donné lieu à une édition officielle ce qui, entre nous, est bien dommage !
Comme pour Jean, il doit exister des inédits, espérons qu'un jour ils seront mis à la disposition de leur public.
Sur ce thème, je conseille la consultation du post de Pierre : Les inédits de Jean Ferrat sur le site Encyclopédisque.fr

183. Thierry 18/03/2010

Merci pour ces informations. Christine Sèvres a toutefois enregistré "Au printemps de quoi rêvais-tu", une très très belle interprétation d'ailleurs. J'en ai une copie sur cassette, ainsi que de "La marche nuptiale" de Brassens.

184. DE BRUIN 18/03/2010


Une lumière ici-bas s'est éteinte...
une étoile au ciel vient de s'allumer...

MERCI, Monsieur FERRAT pour votre immensité, pour vos engagements, votre simplicité...

Votre souvenir restera vivace dans nos mémoires et notre coeur.

Moi, Poétesse engagée, dans tout votre humanisme et votre talent, j'ai de quoi puiser...

Danièle

185. bth48 18/03/2010

@Thierry.

Le titre "le bal des gens de maison" a effectivement été interprété par Christine mais n'a jamais fait l'objet d'édition phonographique pas plus que des titres de Jean comme "au printemps de quoi révais tu" "l'homme sandwich" ou "un jour futur".
Les disques de Christine sont peu nombreux et, hors les compils lp et cd "temey" sont les 2 ep Polydor et les 2 lp cbs.
S'y ajoutent ses premiers enregistrements "l'auréole" et "la marche prénuptiale" figurant sur le disque multi-interprètes pacific "paris rive gauche", disque ultra rare et quasi impossible à trouver sur le marché de collection.

186. MARY 18/03/2010

merci d avoir existé tout simplement jean je ne t oublierais jamais tes chansons sont eternelles je t aimerais toujours repose en paix avec les etoiles dont tu fait parti pour toujours merci mille fois je t aimerais jusque la fin de ma vie

187. Jean Paul FOLLETTI 18/03/2010

"Adieu Jean" ou plutôt "Au revoir"...
Tu m'as accompagné (pardonne moi cette si soudaine familiarité...) depuis tant d'années, depuis qu'adolescent je m'étais glissé dans la peau d'un de ces "deux enfants au soleil"...J'avais 15 ans...c'était en 1962 et ta voix,depuis, m'a souvent rassuré, consolé et guidé.
Ton absence va ètre lourde à supporter, mais je sais qu'un jour, peut ètre, là haut, on te retrouvera.
Jean Paul

188. Thierry 18/03/2010

Amoureux de la voix de Christine Sèvres à une époque où Internet n'existait pas,où ses chansons n'étaient pas disponibles, j'avais été obligé de nourrir ma passion de bribes informatives... Mes amis François Rauber et Geoges Coulonges m'avaient donné des pistes, prêté des disques, Ferrat malgré sa douleur au début des années 80 avait eu la gentillesse de m'envoyer quelques coupures de presse, j'avais rencontré Gougaud (auteur de La matinée), Obé(auteur d'Oscar et Irma), Debronckart (qui avait été son pianiste), Valette (patron du cabaret La Colombe) etc.
Quelqu'un a-t-il enregistré à la télévision la séance où elle chante La délaissée, accompagnée ar Ferrat, avant qu'il se livrent tous les deux à un délire savoureux sur la musique des Demoiselles de magasin? D'autre part, quelqu'un a-t-il entendu parler d'une chanson intitulée Le bal des gens de de maison? Il s'agit d'une chanson de Coulonges/Ferrat que Christine aurait interprétée (et peut-être même enregistrée sur 45t.) Michel Valette me l'avait fredonnée à la guitare, il la considérait comme un des chefs d'oeuvre de Christine, mais Coulonges n'en avait pas gradé de trace. J'aimerais bien avoir des infos sur cette chanson, si possible. Merci à tous.

189. jerome 17/03/2010

Je pourrais commencer comme beaucoup sur ce site, j'ai découvert Jean... mais je n'ai jamais découvert Jean Ferrat, je suis né avec Jean Ferrat, il est dans mes oreilles depuis ma naissance et je ne cesse de le chanté encore aujourd'hui quelques 36 années plus tard sans m'en fatiguer, s'en penser une seconde que je ressasse toujours les mêmes chansons.

J'ai grandi avec Jean Ferrat, il m'a appris l'histoire, l'actualité, la poésie. Il m'a appris à réfléchir, à rigoler et à aimer. Il m'a appris le goût de la langue française, la chanson à texte, à ne pas avoir de télévision.

Quand j'ai appris la mort de Ferrat, j'étais à la fondation Cartier, c'est ma soeur qui m'a envoyé un texto. J'ai passé un très mauvais week end. C'est toute mon enfance qui trouve un point final, une façon de me dire que maintenant je suis grand, je peux aimer, réfléchir, lire et m'amuser sans Jean Ferrat. Jean Ferrat est mort trois mois après ma mère et ce sentiment est encore plus vif ; une page vient de se tourner, rien ne sera jamais plus comme avant.

Rien n'est précaire comme vivre, rien comme être n'est passager...

Je viens juste de découvrir ce site et il est formidable

190. ROLAND F. (site web) 17/03/2010

Jean FERRAT nous a quitté ce samedi 13 décembre 2010. Je ressens cette disparition comme la perte d'un proche, d'un ami, d'un parent.

J'ai découvert FERRAT en 1965 lorsque je l'ai entendu chanter "La montagne" et "Maria" qui furent d'énormes succès. A partir de 1972, la rencontre de personnes très initiées au répertoire des grands compositeurs-interprètes français m'a amené à me plonger dans la discographie de cet artiste. j'y ai trouvé de véritables trésors. Depuis, Jean FERRAT a accompagné mon parcours musical et je reprenais toujours quelques uns de ses textes à chacune de mes sorties. J'ai à plusieurs occasions(fête de la Musique, spectacles de fin d'année ou au sein d'un groupe que j'ai dirigé...) entraîné mes élèves à l'interprétation de certains de ses textes. En 1972, je n'ai pu le voir lors de son passage à la Réunion, et cela est resté pour moi un immense regret.

La magie des mots, il la connaissait; et il savait mieux que beaucoup d'autres les agencer afin de leur donner tout leur sens, les rendre émouvants pour en faire une grande chanson comme on n'en fait plus beaucoup: "Nuit et brouillard", " Potemkine", "Ma France", "Comprendre", "Restera-t-il un chant d'oiseau?", "Maria", "J'ai froid", "Tu aurais pu vivre", "La paix sur terre", "On ne voit pas le temps passer",
" Les nomades", "C'est beau la vie", "Deux enfants au soleil", "Mes amours", "Je meurs",...et tant d'autres. J'ai acheté tous ses disques, les premiers vinyles, les rééditions puis les CD. Des chansons moins connues telles "Comprendre", "C'est toujours la première fois", "Les saisons", 'si je mourrai là-bas", "Je vous aime", Mon chant est un ruisseau", "j'ai froid", "j'aurai simplement voulu" m'ont beaucoup touché tant par la poésie du texte que par la musique. Du grand art!

Les célébrissimes poèmes de Louis ARAGON chantés par Jean FERRAT: "Que serais-je sans toi", "Heureux celui qui meurt d'aimer", "Au bout de mon âge", "Un jour, un jour", "J'entends, j'entends", " la complainte de Pablo NERUDA", "Le malheur d'aimer", "Les poêtes", "C'est si peu dire que je t'aime" et beaucoup d'autres sont entrés dans l'immortalité.
Il y a tout juste un an, j'ai voulu lui rendre un hommage à ma manière en reprenant sur mon site personnel (http://rolandsullymfolio.magix.net/website/) certaines de ses chansons que j'ai eu le bonheur d'interpréter à diverses occasions. J'avoue que je caressais le rêve impossible qu'un jour il aurait pu me dire ce qu'il en pensait.
C'était un être entier. Ses convictions politiques étaient à lui. On pouvait ne pas les partager, mais elles forçaient le respect. L'homme était chaleureux et généreux. Tous ceux qui l'ont un jour rencontré ont rapporté le sens et la finesse de son jugement, la grande jovialité et la chaleur humaine qu'il dégageait.

Un très grand Monsieur qui a quitté la scène de la vie. Mais il nous laisse des trésors musicaux que nous chanterons encore et encore et qui survivront à bien des générations. Merci Jean FERRAT pour ce fabuleux héritage que vous nous léguez. Nul doute que chacun aura à coeur d'en faire bon usage. la plupart des chansons que j'ai eu le bonheur d'interpréter à diverses occasions.
J'avoue que je nourrissais le rêve impossible qu'un jour il aurait pu me dire ce qu'il en pensait.
C'était un être entier. Ses convictions politiques étaient à lui. On pouvait ne pas les partager, mais elles forçaient le respect. L'homme était chaleureux et généreux. Tous ceux qui l'ont un jour rencontré ont rapporté son sens du jugement, sa fidélité à ses amitiés, la grande jovialité et la chaleur humaine qu'il dégageait.

Un très grand Monsieur qui s'en est allé. Mais il nous laisse des trésors musicaux que nous chanterons encore et encore et qui survivront à bien des générations. Merci Jean FERRAT pour ce fabuleux héritage que vous nous léguez. Nul doute que chacun aura à coeur d'en faire bon usage.

191. Laurent B. 17/03/2010

Cher Jean,
Alors qu'approche le printemps, mon coeur se retrouve en hiver...
Merci de m'avoir accompagné durant toutes ces années. Dans les moments heureux comme dans les peines, vos chansons ont toujours été à mes côtés. Vos idées, je ne les partageais pas toujours, mais j'éprouve un immense respect pour celui qui a su les porter haut sans jamais y déroger, comme vous avez su le faire.
Reposez en paix après des vôtres, et quand la Burle secoueras ma porte, il me restera toujours un grillon dans ma cheminée pour se mettre à chanter...

192. liliane 17/03/2010

jean,vous faites parti de notre patrimoine,toutes vos chansons sont d actualité,dans ce monde dépourvu de scrupules,le poete s en est allé,mais vous resterez a jamais gravé dans notre mémoire.

193. Marie-Claude 17/03/2010

Le chagrin est immense, nous venons de perdre une grande part , la plus belle à mes yeux de notre patrimoine culturel. Jean Ferrat , comment ne pas l' aimer ? Qu'il repose en Paix à présent , au delà de cette montagne qu'il a tant aimé . Sincères condoléances à sa fille Véronique , à Colette son épouse et à son frère Pierre.

194. MARIE LINE 17/03/2010

Voilà il y a quelques jours, j'ai enterré Papa et maintenant c'est le tour du poète dont j'admirais les chansons lorsque j'étais jeune qui s'en va.
Bonjour tristesse et nostalgie du temps passé et qui ne reviendra pas.
Aujourd'hui j'ai un fils de vingt ans je vais essayer de lui faire découvrir les chansons de Jean Ferrat pour que jamais ils ne disparaissent de nos mémoires.

195. mary 17/03/2010

merci monsieur jean ferrat qui avez bercé mon adolescence vos chansons sont et resteront sublimes comme vous jaurais aimé vous connaitre et vous approcher au moins une fois je n aurais plus cette chance je suis tres triste car je vous ai aimé et je vous aimerais toujours vous etes gravé dans mon coeur pour toujours reposer en paix parmi les anges et les poetes

196. Minouche 17/03/2010

Au revoir Jean tes chansons m'accompagnent elles sont si humaines si belles et parlent de la vie des gens de tous les jours et de tes révoltes oh combien réelles ta modestie était grande et c'est pourquoi tu nous manques repose en paix.

197. gissler du sud 17/03/2010

je ne pensais pas être aussi triste et justement il y a quelques mois , je me demandais ce que devenait jean sans savoir qu'il était malade, je garde dans le coeur la chanson "le coeur fragile" 1985 (ces petits mots qui tuent)
paix à son âme TELLEMENT pleine de sensibilité

198. Géraldine COLLARD 17/03/2010

Merci Monsieur FERRAT pour tous les merveilleux moments passés à vous écouter.

Les anges ont bien de la chance de vous avoir près d'eux à présent.

Géraldine

199. Marie-Annick 17/03/2010

A 16 ans vous m'avez fait découvrir tout un monde où musique poésie idéal engagement vie coeur corps amour de la vie et de l'humanité pouvaient se conjuguer, étonnée qu'un adulte puisse partager cette vision de la vie et la garder... Vous avez bercé ma jeunesse,plus tard vous m'avez donné du courage quand la vie était dure,courage d'être fidèle à moi-même, à mes idées, à résister, à être vraie quoi qu'il advienne et à transmettre... Vous m'accompagnerez toujours... au delà du temps... au delà des montagnes...

200. michéle 17/03/2010

j'ai assisté aux obsèques de jean hier à la télé et j'ai été très étonné de ne pas voir la présence de chanteurs de l'époque de jean (voir plus jeune).c'était une personne rare et son souvenir m'attristera toujours. à un de ces jours jean !

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 08/06/2014